logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, le duel des brocantes


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur France 2

capture
– On doit continuer. Bonne vente.
– Merci. Continuez votre émission. C'est sympa.
– Caroline Margeridon : Au revoir.
– Non conquises par la mélodie de ce dessous-de-plat, nos marchandes accélèrent le tempo pour se donner toutes les chances de remporter leur duel.
– A.-C.Verwaerde: Bonjour!
– Caroline Margeridon : Vous êtes de futurs marchands? C'est chouette!
– Marchande aux puces de Saint-Ouen, Caroline s'est spécialisée dans le mobilier français du XVIIIe siècle.
– A.-C.Verwaerde: Regarde ce miroir. Il a été redoré.
– Caroline Margeridon : Il n'est pas du tout ancien. Vous allez le vendre. Le style est sympa. Vous le vendez combien?
– 100 euros. Pour vous, je fais un petit prix!
capture
– A.-C.Verwaerde: Il nous faut quelque chose d'un peu plus cossu. C'est trop récent. Merci. Bonne brocante.
– Caroline Margeridon : On viendra vous voir pour savoir le chiffre d'affaires!
– Du côté des filles, les déambulations se passent dans le calme et le sérieux. Du côté des garçons, Julien a de plus en plus de mal à contenir Pierre-Jean.
– Juliette Cohen : Si tu passes ton temps à faire des photos, ça ne va pas le faire.
– P.-J.Chalençon: Je vais demander un euro par photo. Dans 4 heures, j'aurai gagné plein d'argent.
– Si Pierre-Jean s'éparpille, c'est parce que ce collectionneur de tout ce qui se rapporte à Napoléon Bonaparte est plus habitué à fréquenter les dîners mondains que les foires.
– Juliette Cohen : Ça a de la gueule.
– P.-J.Chalençon: C'est d'après Meissonnier, c'est bien. C'est mignon. Le cadre est beau.
– Juliette Cohen : Bonjour, monsieur.
– P.-J.Chalençon: Quelle est l'histoire de cette chose?
– C'est d'après Meissonnier.
– Juliette Cohen : Le cadre est propre.
– P.-J.Chalençon: Il est joli, XIXe siècle.
– Juliette Cohen : Ça vaut quoi?
– Juliette Cohen : 500 quoi?
– Dollars.
– Juliette Cohen : Ça fait 400 euros. 'Un Peu plus!
– Juliette Cohen : Ça peut être une option?
– P.-J.Chalençon: C'est une jolie scène. Ça se passe au Moyen Age. Il n'y a pas de frais de restauration.
– Juliette Cohen : Potentiellement, on pourrait vous l'acheter. Il y a peut-être des acheteurs qui vont passer...
capture