logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, le duel des brocantes


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur France 2

– Oui.
– Caroline Margeridon : J'adore le XVIIIe. C'est ma marchandise.
– A.-C.Verwaerde: De près,
– Un pianiste qui a eu un grand succès à son époque.
– Caroline Margeridon : Il ne te plaît pas?
– A.-C.Verwaerde: Il n'est pas super peint. Regarde ce vase. C'est quoi? Vous pouvez nous en dire
– Caroline Margeridon : C'est français, pas asiatique.
– Fabriqué à Bordeaux.
– Caroline Margeridon : Avec les coqs. Il est beau.
– A.-C.Verwaerde: Il est super visuel, Ça se revend facilement.
– Caroline Margeridon : Ça vaut quoi, mon petit bouchon? Nous, on est pauvres Les garçons, s'ils viennent, il faut tout augmenter.
– Ça vaut 3000 euros.
– Caroline Margeridon : Après, tu dis que j'ai des goûts de luxe?
– A.-C.Verwaerde: A ce prix-là, ce sera difficile pour nous de remporter la manche.
– On doit pouvoir faire quelque chose.
– A.-C.Verwaerde: Un gros
– Un raisonnable quelque chose.
– Caroline Margeridon : Qu'est-ce que ça pourrait être, le taquet?
– Caroline Margeridon : Tu appelles ça un taquet, toi?
– C'est une pièce d'exception.
– Caroline Margeridon : Il nous faut un miracle.
– On peut choisir un autre miracle.
– A.-C.Verwaerde: Avec quoi on pourrait faire un miracle, parmi vos objets? Vous, vous savez.
– Sur un tableau...
– Caroline Margeridon : Il est à combien, le pianiste?
– On commence en prix public? Au mieux du mieux, je peux vous faire 600 euros.
– Caroline Margeridon : On peut quand même aller le regarder.
– Là, c'est pas mal.
– Caroline Margeridon : Il n'est pas signé?
– Si, de son auteur.
– A.-C.Verwaerde: On va retourner le voir. J'ai une réserve carje n'ai pas de coup de coeur c'est au coup de coeur.
– Caroline Margeridon : Les tableaux représentant des scènes de vie, ça se vend vachement bien.
– Si on a trop le coup de coeur, on les garde.
– Caroline Margeridon : C'est pour ça que je garde tout.
– A.-C.Verwaerde: Petit accident sur le cadre. Il y a eu des restaurations?
– Caroline Margeridon : Il est beau!
– A.-C.Verwaerde: Parfois, Caroline ne voit pas tous les défauts. par rapport à l'oeil gauche. totalement asymétriques, nous aussi.
– A.-C.Verwaerde: Pas à ce point-là. Sinon, on ne ferait pas de télévision.
– Caroline Margeridon : C'est parce qu'on nous maquille! On le garde en tête.