logo Le moteur de recherche de la télé

Episode 1

Qui veut être mon associé ?


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur M6

– Il faut qu'on arrive à convaincre ces investisseurs.
– Aujourd'hui, c'est crucial.
– Bonne chance.
– Ils devront trouver les bons arguments pour convaincre.
– On vous écoute.
– La pression est à son maximum.
– C'est une tradition chinoise... Chaque... Pardon, désolée.
– Ah oui, ça brûle les yeux.
– Ça pue!
– Ça va être compliqué.
– Je vais passer.
– Votre modèle économique ne marche Je vous conseille de faire autre chose.
– Mais pour certains entrepreneurs, ce face-à-face va tout changer.
– C'est une histoire d'amour.
– Faire du business avec le mot "amour", c'est formidable.
– Ce sont des accessoires de mode en matières recyclées.
– J'ai besoin de vous.
– On peut le faire avec des vraies valeurs. Je pourrai pas le faire seule.
– Je viens chercher votre expérience.
– Moi, je vous trouve bluffante.
– Vous êtes en avance. C'est le génie français.
– Ce que vous avez fait, seul, ça force le respect.
– C'est ce qui me motive: aider les personnes à faire le monde de demain.
– Moi, je double le montant, en donnant 60 000 euros, pour 10 %.
– Je vous propose 400 000 euros mais
– Je veux vous accompagner. Vous avez une belle aventure à écrire.
– Là, il va y avoir baston.
– Décision compliquée. (Musique à suspense). J'ai pris ma décision. (Générique). (Musique rythmée).
– C'est dans une zone industrielle au nord de Paris que 5 investisseurs prestigieux ont donné rendez-vous à des entrepreneurs aux parcours et aux personnalités très différentes. C'est le cas du 1er d'entre eux. Bonjour, Mehdi. Vous avez une super idée à nous proposer.
– Exactement.
– Ces minutes peuvent changer votre vie?
– Oui, j'espère qu'ils vont croire au projet. J'ai envie de donner un message aux personnes qui veulent développer leur business. A qui on arrête pas de leur dire: "Ça marchera jamais". Moi, je veux leur prouver qu'on
– Vous pensez à vos enfants et à votre femme? Si je travaille aujourd'hui, c'est pour eux. Moi, ma vie, je l'ai déjà fait. C'est donner ce que j'ai pas eu à mes enfants. Le fait qu'on me donne ma chance, c'est sûr que je la saisis.
– Bonne chance.
– Merci.
– C'est maintenant que tout se joue pour vous.