logo Le moteur de recherche de la télé

Episode 1

Qui veut être mon associé ?


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 21h05 sur M6

– Etje pense que l'année prochaine je vous mets sur le terrain.
– Chiche?
– Sans problème.
– C'est raisonnable. 40 000 euros par rapport à tout ce que vous avez levé... Ça va pas changer grand-chose.
– Oui. C'estjuste un coup de pouce.
– C'est pour ça que j'ai fait une proposition importante pour être leader, avant que tout le monde ait eu le temps de bouger une oreille.
– C'est l'enjeu principal.
– Bakary... J'ai pris ma décision. Je vais passer.
– Vous avez la proposition de Marc, qui surenchérit sur votre demande. 120 000 euros pour 20 % du capital. Et la mienne, 40 000 euros pour 5 % du capital. C'est à vous de prendre une décision. Si vous voulez prendre un temps de réflexion, n'hésitez pas et revenez nous dire.
– Merci.
– A tout de suite.
– En partant du principe qu'ilvaut mieux avoir l'argent dans la poche, si j'étais lui, je prendrais la proposition de Marc.
– C'est pas que l'argent. C'est des portes ouvertes.
– T'as une position dans le footbaIl qui fait que...
– Je pense que c'est dans son
– Il a dit que ses investisseurs précédents souhaitaient qu'il garde une majorité.
– Ilva y avoir un problème de pourcentage.
– Il va peut-être venir avec une contre-offre.
– Je comprends que ce ne soit pas facile. (Musique à suspense).
– Nous sommes suspendus à vos lèvres pour votre proposition.
– Je vais commencer déjà par vous remercier. Les 2 propositions sont vraiment... M'apportent toute la crédibilité et le potentiel de mon projet. C'est déjà une grande victoire. Sur les 2 propositions, ily en a une qui est au-delà de mes espérances. Etj'en suis complètement flatté. Mais on l'a vu dans la présentation que je vous ai faite, 20 % du capital, sur la valorisation qui a été faite à partir de la 1re levée, on n'est pas capables de les C'est pas encore le moment. Malgré tout, on est face à un profil d'investisseur qui peut nous amener au-delà du financier.
– J'adore quand vous prenez des Je vais faire une offre, juste pour le plaisir!
– Trop tard!
– L'autre offre effectivement, c'est celle qu'on est en mesure d'accueillir.
– En résumé, parce qu'on comprend
– Je vais prendre une attaquante qui va marquer plein de buts.