logo Le moteur de recherche de la télé

JT, journal télé, informations

Journal 20h00


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 20h00 sur France 2

capture
– Selon lui, la réforme devrait même faire des gagnants, les fonctionnaires qui ne sont pas aujourd'hui en catégorie active, comme les agents de nuit des mairies et des préfectures. Demain, eux aussi profiteront des critères de pénibilité.
– Julian Bugier : L'autre sujet de négociation dans cette réforme des retraites, c'est l'emploi des seniors. C'est le paradoxe mis en avant par les syndicats. Comment rester actifjusqu'à 64 ans alors qu'il n'y a pas de boulot pour les seniors? Seule la moitié des plus de 55 ans vont jusqu'à la fin de leur carrière. Pourtant, certaines entreprises misent sur les seniors et en font parfois un atout marketing.
– Dès la porte d'entrée, le ton est donné. Dans cette entreprise de restauration rapide, la moitié des 10 salariés a plus de 50 ans.
– Oui, s'il vous plaît.
– O.Casabona assume ses 55 ans. Après avoir travaillé dans l'événementiel, Pas question pour elle de se voir comme une senior.
capture
– Je me sens encore jeune et efficace. L'idée des seniors à partir de 45 ans... Moi, j'en ai 55. J'ai encore envie de travailler longtemps.
– Les clients aussi apprécient.
– C'est toujours une bonne initiative d'employer des gens différents.
– C'est une bonne chose. Je ne vois pas forcément la différence. Le service est aussi bon que n'importe où.
– Parier sur les seniors, un argument marketing mais aussi un atout au quotidien.
– Les gens de plus de 50 ans apportent beaucoup de sérénité. Ce sont des gens qui ont de l'expérience de vie, de la sagesse et qui savent gérer tout type de situation.
– C.Briois est encore plus proche de la retraite. Agé de 57 ans, il a été embauché il y a 6 ans pour encadrer les chantiers après une longue période de chômage.
– J'avais peur d'être peut-être un peu trop vieux. Je n'ai plus les artères de 20 ans... J'ai un acquis important. Un jeune va peut-être faire le même travail que moi mais mettra peut-être 2 fois plus de temps.
– Pour son collègue récemment sorti d'école d'ingénieurs, il a fallu s'adapter.
– On avait un peu de mal à se coordonner au début. Après, je me suis rendu compte qu'il avait beaucoup de compétences et que je pouvais m'appuyer sur lui.
capture