logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 19h00 sur France 5

capture
– Le politique avait fait le choix de privilégier la casse pour ne pas faire de blessures. Puis ily a eu les reproches du 1er mai 2018. La police est entrée dans une phase active. Ça s'est accentué avec le mouvement des "gilets jaunes". On a fait des reproches d'une police trop attentiste.
– Pierre Cohen : Dès décembre.
– D.Le Bars: Oui. Ily a eu une nouvelle polémique en mars. On a dit qu'on était trop attentistes. On est dans un cycle permanent. On a demandé à nos policiers de faire, de ne pas faire, de s'adapter... Aujourd'hui, c'est un enjeu national. Ils doivent rendre des comptes sur des stratégies politiques. Il faut que l'ensemble de la police soit traité d'après ce qu'on veut en faire.
– Diane Dufresne : La police française a utilisé des armes interdites en Allemagne, en Angleterre... Je pense notamment aux LBD. Dans le code de sécurité intérieure, dans votre code à vous, ce sont des armes de guerre. Pourquoi on les utilise, ainsi que les autres? Il faut aller au bout des choses. Je VOUS connais par COGU l'. Je vous suis à la trace.
capture
– Pierre Cohen : Et inversement. Vous êtes dans son livre.
– Diane Dufresne : On en reparlera. Il faut aller dans le débat profond. On ne peut pas simplement dire: "On obéit aux ordres." Vous venez d'expliquer que c'était la faute des politiques.
– D.Le Bars: Je n'ai pas dit ça. Je fais partie de ceux qui reconnaissent que ce n'est pas parfait du côté de la police. Vous me l'accorderez.
– Diane Dufresne : Oui.
– A.-E.Lemoine: Il faut arrêter
– D.Le Bars: Non.
– Diane Dufresne : Il est à fond pour! Je ne suis pas fan des armes.
– A.-E.Lemoine: Ily a un manque de formation?
capture