logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 19h00 sur France 5

capture
– Voici la lettre officielle écrite par le secrétariat général du ministère des Affaires étrangères. Elle est adressée à l'ambassadrice chargée des pôles, S.Royal. Elle a publié le courrier sur son compte Facebook. On lui reproche ses déclarations récentes sur la réforme des retraites.
– Ségolène Royal : On réforme intelligemment et démocratiquement. Quand on veut tout chambouler, tout casser, quand on se croit plus intelligent que tout le monde, quelque chose ne va pas. Qu'est-ce que Jupiter va nous dire pour que le calme revienne et que les gens puissent partir en vacances? Sur le plan du fonctionnement démocratique d'un pays, c'est extravagant. On est en déficit grave de démocratie.
– Qui est responsable de la pagaille?
capture
– Ségolène Royal : Le gouvernement. Je dis des choses qui ne font pas plaisir au pouvoir en place. Il n'est pas habitué à avoir cette opposition. Je ne suis pas la seule. Je n'ai pas voté pour avoir l'effondrement du système social, l'abandon de l'hôpital public.
– Maxime Switek : Ce genre de déclarations est incompatible avec le poste d'ambassadrice. C'est ce qu'on peut lire dans la lettre. C'est déjà ce que disait la ministre de la Transition écologique à S.Royal.
– E.Borne: Elle n'a pas jugé utile de faire un point sur sa mission.
– Elle va rester en fonction?
– E.Borne: Je pense qu'elle aura l'occasion de s'explique Elle critique le gouvernement très fortement depuis quelques semaines. Est-ce compatible avec son poste d'ambassadrice? On se le demande.
– Maxime Switek : La lettre était déjà partie en fin de semaine dernière. S.Royal considère que cette lettre vaut licenciement. En réalité, rien n'est officialisé.
Ambassadrice chargée de la négociation internationale pour les pôles Arctique et Antarctique. Ça fait 2 ans qu'elle occupe ce poste. Au départ, tout allait bien. Elle posait en Laponie en une de Paris Match. En 2017, elle embrasse la fonction. En janvier 2018, elle reçoit un 1er courrier qui lui rappelle son devoir de réserve. Radio France a publié une enquête sur les absences de l'ambassadrice à certaines réunions, sur la manière dont elle gère le budget alloué.
capture