logo Le moteur de recherche de la télé

Suisse

Des trains pas comme les autres


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 16h30 sur France 5

capture
– Vous essayez ? Les deux mains. Y a pas besoin d'y aller fort, là, vous verrez. Là, c'est tout doux. Vous poussez avec ça.
– Ah oui, c'est rigolo.
– Ca, c'est facile.
– Comme vous avez déjà fendu là.
– C'est au début qu'on ne sait pas trop comment attaquer. Comme ça ?
– C'est bien. Tout doux. si on doit faire une grande journée, il faut pousser avec les épaules, sinon, on n'a plus de bras.
– Vous en faites combien ?
– 400m sur une demi journée.
– Ça fait vite mal aux épaules.
– Et là, on n'a fait qu'un tout petit bout.
– Je comprends qu'au bout de 450...
– Qu'est-ce que vous en pensez ?
capture
– Elle est très habile.
– C'est vrai ?
– Elle a beaucoup de volonté. Il faut écorcer, prélever puis l'emporter jusqu'à la voiture. Elle est courageuse.
– Courageuse ?
– Si on travaille en forêt, c'est qu'on a un caractère fort. On ne peut pas être en forêt sans avoir de caractère.
– Vous êtes mignons tous les 2.
– Merci.
– Etje commence à comprendre qu'en Suisse, les belles histoires se terminent toujours par un morceau de fromage. Direction la maison où sèchent les sangles par centaines, mais surtout... Là où l'on déguste. Ah ! Le Vacherin Mont-d'0r. Je peux faire comme ça ? C'est marrant. C'est très proche de ça.
– Plus on se rapproche de la sangle, on voit la sangle
– Ce que vous avez fait, c'est ça, ce bout de bois.
– Qui fait le tour, qui a tenu le fromage.
– On le posera sur la planche.
– Vous avez coupé les tranches. Il fait ça bien votre mari.
– On a changé un peu les rôles.
– On va être obligés de tout manger pour apercevoir la sangle.
– C'est un peu ça.
– J'aime bien ce programme.
– Il manque le vin.
– Le bûcheron ne mange pas ?
– Tu veux une tartine ? Il a bon goût.
– Très bon goût. Hum ! C'est une merveille. C'est vraiment bon. Là, on est dans le Jura. Et on sent, on retrouve au palais l'odeur du bois de la sangle.
– J'ai adoré cette journée ensemble.
– C'était un joli moment de partage.
– Je crois que j'adore la Suisse. Ily règne une tranquillité, mais toujours avec un petit clin d'oeil quelque part. Un calme qui cache la gourmandise. J'ai gardé pour la fin un train culte en Suisse.
capture