logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 16h15 sur France 2

capture
– B.Cornette de Saint Cyr: Très intéressant.
– Sophie Davant : Elle n'est pas en très bon état. On est renseignés sur la marque de la malle?
– B.Cornette de Saint Cyr: Je n'ai pas trouvé de marque. On voit que c'est une malle cabine qui servait à mettre les costumes sur cintre, les chemises.
– Perrine: Elle a dû beaucoup voyager, vu son état.
– B.Cornette de Saint Cyr: Beaucoup, avant-guerre et un peu après-guerre.
– Sophie Davant : Elle a quelques heures de vol ou de navigation. Combien vous l'aviez payée?
– Perrine: Une centaine d'euros.
– Sophie Davant : Vous êtes venue avec quelle idée de prix en tête?
– Perrine: Une petite centaine d'euros, pour ne pas perdre d'argent.
capture
– Sophie Davant : Pour faire quoi de cette somme?
– Perrine: Pour profiter d'un parc d'attractions avec mes enfants.
– Sophie Davant : 2 enfants? De quel âge?
– Perrine: Louis a 3 ans et demi et Martin a 18 mois.
– Sophie Davant : Vous l'avez eu
– Perrine: 19 ans, le premier.
– Sophie Davant : D'accord. On en sait plus sur ce danseur?
– B.Cornette de Saint Cyr: Difficile de retrouver son histoire. quelqu'un de très connu.
– B.Cornette de Saint Cyr: Non. Il dansait dans les casinos. Il était un peu itinérant. Cette malle a un plus.
– Sophie Davant : Ça ajoute de la valeur. Combien diriez-vous? elle n'avait pas eu l'histoire de ce danseur excentrique, on aurait dit 50 euros. En revanche, avec B.Smir, les photos...
– Sophie Davant : On peut s'inventer une histoire.
– B.Cornette de Saint Cyr: Avec Berlin, les espions... On peut s'imaginer beaucoup de choses avec cette malle. On va revenir au prix d'achat, 100 euros.
– Sophie Davant : Pas plus?
– B.Cornette de Saint Cyr: Ça fera peut-être plus.
– Sophie Davant : 100 euros. Voici le passe. Merci à vous. Vous nous regardez?
– Perrine: Tous les jours.
– Sophie Davant : De jeunes téléspectateu rs. On recrute. Ça nous fait plaisir. Au revoir.
– Perrine: Il a estimé la valise à une centaine d'euros. Ça me paraît correct. Grâce à l'expert, je sais de quand date la valise. Je vais pouvoir plus parler de la valise grâce aux étiquettes et aux informations.
capture