logo Le moteur de recherche de la télé

Je t'aime, etc.


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 15h10 sur France 2

capture
– Elle monte à la tribune. Vous avez entendu parler de cette info... C'est une phrase tirée de la presse. Elle a été prononcée par un maître d'hôtel de l'Elysée.
– Isabelle Alonso : C'est navrant.
capture
– D.Burki: Je ne sais pas quoi en penser.
– Isabelle Alonso : Moi non plus. L'info est rapportée par Le Figaro Magazine. Elle a été reprise par la presse people. On apprend que les collaborateurs de l'Elysée travaillent tellement qu'ils en oublieraient de s'adonner à une vieille tradition de l'Elysée... De quoi me faire monter à la tribune! Plus personne ne baise à l'Elysée! Je ne savais même pas que ça baisait à l'Elysée. Vous le saviez? Ce n'était pas l'image que je m'en faisais. On pensait plutôt à des collaborateurs laborieux, pas portés sur la chose. Du temps de Pompidou, il y avait M.-F.Garaud et PJuillet.
Calbut en folie, croupe incandescente! S'envoyer en l'air, c'est le sel de la vie. Au bureau, en pleine journée, c'est encore meilleur. On dit souvent "no zob in job", mais pardon! Quand on bosse tout le temps, c'est la meilleure solution. La 2e hypothèse, c'est que c'est un coup de com. Le message est destiné à la population pour dire que les deniers de l'Etat ne partent pas dans des parties de jambes en l'air. Si c'est un coup de com, c'est loupé. Un cerveau de workaholic Un cerveau de frustré conçoit des réformes tristounettes qui font qu'à la fin, tout le monde est malheureux. Les pauses galipettes, ça détend, ça rend bienveillant. Quand on a joui, on aime la terre entière. Messieurs, mesdames, que 2020 soit la renaissance de la tradition!
– D. Burki: Bravo! J'ai trouvé ça super...
– Marie Payet : C'était sous Mitterrand.
capture