logo Le moteur de recherche de la télé

Un cadavre dans le champ

Le Renard


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 14h55 sur France 3

capture
– Et, en même temps, la coopérative écoule des fruits en provenance d'Espagne. Vous étiez en colère. Comment avez-vous su pour la grange ?
– On a toujours tout fait ensemble. Et, du jour au lendemain, il a plus voulu entendre parler de moi, à cause de son bio.
– Vous n'avez rien dit à Stein ?
– C'est pas mon genre. Je voulais retravailler avec lui, comme avant.
– Pourquoi ne rien nous avoir dit?
– Pourquoi ?! Que voulez-vous encore ?! Vous avez l'assassin !
– Vous m'avez tiré dessus pour qu'on ne trouve pas la grange.
– N'importe quoi.
– Le fusil est chez vous et on va le trouver. C'est certain.
capture
– Vous avez suivi Karlo à la grange mais il était avec Haeupl et Stein. Et vous avez entendu Haeupl tout déballer au journaliste.
– Oui.
– Vous n'aviez plus d'argument pour intégrer la coopérative. Alors que c'était votre priorité.
– Oui. Quel imbécile. Quand un truc comme ça est révélé, tu fermes la boutique. Personne n'achète plus rien. Karlo ignorait ce que ça fait d'être pris à la gorge. Il était persuadé qu'il s'en sortirait. Et que j'étais incapable de gérer un budget.
– Vous avez disjoncté ?
– J'ai voulu le tabasser mais j'ai pas pu. C'était au-dessus de mes forces.
– Et ces blessures ?
– Elles viennent peut-être de sa dispute avec le journaliste. Qu'est-ce que j'en sais, moi? Il m'a tourné le dos avant de s'en aller. Sepp rit. Et il s'est étalé de tout son long, tellement il était soûl. Il s'est endormi dans l'herbe.
– Ha hein ? Et ensuite ?
– Ensuite, je l'ai traîné dans le champ. Et je me suis dit: "Je vais lui faire bouffer "son maïs bio " Mais je ne l'ai pas tué. S'il avait pas été aussi bourré, il se serait relevé.
– On était en pleine récolte. Vous saviez que ça allait être moissonné.
– Karlo n'était pas meilleur que moi comme fermier. Mais il avait la plus grosse ferme. Et je me suis dit : "Voyons voir si tu vas avoir autant de chance." Mais la chance l'a abandonné.
– C'est vrai, il n'a pas eu de chance. Allons-y.
– Bon... Axel... Que te dire ? Je ne suis pas ravi de te voir partir. Et je ne vois pas encore comment combler le vide que tu vas laisser. Prends soin de toi. Il va falloir que tu sois fort. Ils m'ont pris.
– Qui ?
– Police fédérale.
– La totale.
– C'est vrai ? Félicitations !
capture