logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– Je lui ai dit: "Je vous interdis de dire ça." Ils l'ont laissé sortir. Ça a été pire que tout. Elle était sous médicaments pour apaiser les choses, mais avec l'anorexie, on sait que ça fait un peu dérailler le ciboulot. Elle ne dormait plus. Ça la rendait encore plus dingue.
– Félix Bollaert : Comment vous avez trouvé la solution? A quel moment il y a un peu de lumière?
– Catherine: La lumière, ce n'est pas vieux. Il y a 6 mois.
– Félix Bollaert : Qu'est-ce qui s'est passé il y a 6 mois? Quand je vois Servane avoir autant de recul sur son histoire, en parler posément, intelligemment, on a du mal à imaginer...
– Marine: Il y a 6 mois, il a commencé à y avoir un petit mieux, quand mon fils est né. Elle a été méchante pendant toute la grossesse avec moi, parce qu'elle m'en voulait de ce qu'on avait fait. C'est quand elle a vu mon fils, mon 1er...
capture
– Félix Bollaert : Elle est
– Marine: Elle est devenue tata, et il y a eu un mieux. En tout cas, c'est comme ça que je l'ai ressenti.
– Félix Bollaert : Toi aussi, tu vois les choses comme ça,
– Servane: Quand Nathan est né, j'étais trop heureuse. Pourtant, j'avais dit à ma soeur que son fils, je ne l'aimerais pas. "Je vais l'entraîner avec moi dans ma chute et, quand il sera plus grand..."
– Félix Bollaert : Tu as été dure. C'est quand tu l'a porté dans les bras que l'amour a été plus fort que ta colère?
– Servane: Je me suis dit que ce petit bébé n'avait rien demandé. Personne n'a envie d'avoir une tante complètement tarée qui ne se soigne pas. Je ne voulais pas qu'il me voie comme ça. Les bébés ressentent tout, la colère... Je ne voulais pas qu'il ressente ça.
– Félix Bollaert : C'est adorable.
– Marine: Même si ça a fait beaucoup de mal. Pendant ma grossesse, j'en ai beaucoup souffert. Ça a été dur. Quand c'est notre enfant, on se dit: "Si jamais elle n'arrive pas à se soigner et qu'elle l'entraîne là-dedans, comment, en tant que maman, je vais réussir à supporter?"
– Félix Bollaert : En même temps, vous étiez une maman. C'est d'abord défendre votre fils.
– Marine: C'est ça. J'ai eu beaucoup de mal. Ma psychiatre me dit que j'ai encore un rôle de maman avec mes frères et soeurs.
capture