logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– Servane: Toujours. On avait des salles de bains dans la chambre. Les soignants n'avaient pas le droit de nous voir déshabillés. Dès que j'entendais un soignant toquer à la porte pour voir si tout allait bien, je faisais exprès d'ouvrir la porte et de me trimbaler...
– Félix Bollaert : Tu voulais te faire virer.
– Servane: C'est ça. je le faisais.
– Félix Bollaert : Tu avais un traitement chimique, un médicament?
– Servane: J'étais sous anxiolytiques, mais ça faisait tellement longtemps que j'en prenais...
– Félix Bollaert : Ça ne te faisait plus rien.
capture
– Servane: Non. Ça ne faisait plus effet.
– Marine: Ce qui a été dur aussi, c'est de ne plus pouvoir fumer et boire. Ça l'a coupée...
– Félix Bollaert : Sevrée de force.
– Servane: Je n'avais pas encore 15 ans. Je n'avais pas droit aux patchs pour les fumeurs. Ils ne voulaient pas m'en donner. On n'avait pas le droit de sortir, alors qu'on avait une petite cour avec un panier de basket, juste prendre l'air. Ils ne voulaient pas. Ça me faisait encore plus...
– Félix Bollaert : Tu te sentais en prison.
– Servane: Oui, mais c'était ça. C'était la prison, là-bas.
– Félix Bollaert : Donc ça ne l'a pas aidée.
– Catherine: Pas du tout. Ça a été pire.
– Félix Bollaert : Vous l'avez récupérée pire qu'avant?
– Catherine: Oui.
– Félix Bollaert : Vous étiez complètement démunie, vous? Pour vous, c'était une des solutions possibles.
– Catherine: C'était une des solutions pour qu'elle prenne conscience, mais ça a été pire. Elle était encore plus en colère.
capture