logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– J'avais besoin de prendre soin de mes filles.
– Félix Bollaert : Ça n'a pas été le cas?
– Anne: Non. Ça n'a pas duré du tout. Au bout d'une nuit...
– Félix Bollaert : Ça a empiré?
– Lo' l's: Oui. J'étais avec lui et je ne l'ai pas reconnu.
– Anne: Son caractère... Ce n'était plus mon fils.
capture
– Félix Bollaert : Quand vous dites que ce n'était plus votre fils, c'est que vous avez eu le même sentiment que Catherine, ce regard... Vous vous êtes dit que votre fils était fou?
– Anne: Non. Ces mots sont assez durs. C'est dur à entendre car ça stigmatise...
– Félix Bollaert : Je pense que c'est une expression pour dire qu'on ne reconnaît pas celui qu'on a en face.
– Anne: Ce n'était pas mon enfant. J'avais l'impression que c'était un voyou.
– Marine: C'est contradictoire. On dit qu'ils sont fous, même nous, on se le dit, mais ils sont très intelligents, manipulateurs.
– Anne: Il savait comment agir devant telle personne, comment agir devant une autre. Il a réussi à faire avancer... A ne pas être hospitalisé en se comportant d'une certaine manière.
– Félix Bollaert : Comment l'hospitalisation s'est imposée?
– Anne: Ne pouvant pas le garder, j'ai demandé au centre d'aide sociale de le prendre en charge. Il était majeur. Ils l'ont fait rentrer dans un foyer pour essayer de le faire avancer sur son parcours, avec un suivi au CMP. Le problème, c'est que la violence n'a fait que s'empirer. Il était dans des comportements à risque en permanence. Il conduisait n'importe comment, il cassait tout dans sa chambre... Il s'est même battu avec son éducateur, ce qui a fait qu'il a été viré. Il a réussi à se faire virer du centre.
– Félix Bollaert : Là-dessus, les parcours sont un peu similaires. A la sortie, est-ce qu'il a eu un déclic?
– Anne: Non. On avançait très vite dans la maladie. J'ai découvert qu'il était malade.
– Félix Bollaert : On a posé un diagnostic sur ce qu'il avait?
– Anne: Pas à ce moment-là.
capture