logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– Félix Bollaert : Il y a eu le déclic, On sent qu'il a eu lieu, même si c'est encore fragile. Elle est passée de l'autre côté.
– Catherine: Oui.
– Félix Bollaert : On commence à amorcer la remontée.
– Dr F.Ferreri: Il y avait une énergie qui était probablement une colère, destructrice sur 2 aspects: contre soi, en ne prenant pas bien soin de soi, en consommant des substances ou l'alimentation, et aussi dirigée envers les autres. La colère était partout. L'énergie, petit à petit, se recanalise sur quelque chose de positif, certes fragile, mais quelque chose qui est de bon augure pour la suite. Il faut continuer.
– Servane: J'espère.
– Félix Bollaert : Tu as compris d'où venait ta colère?
capture
– Servane: Oui. C'est une accumulation d'événements depuis que j'étais dans le ventre de maman. Je ne me mettais pas en colère quand j'étais petite, pratiquement jamais. J'étais trop calme. Toute la colère et la frustration que j'accumulais, à l'adolescence, ça a explosé. C'était une accumulation.
– Félix Bollaert : On a une surprise pour toi.
– Servane: Arrêtez...
– Félix Bollaert : Il y a quelqu'un qui t'aime très fort et qui a voulu être un peu là avec toi.
– Salut, ma poupoune. Concernant ton hospitalisation, je pense que tu sais que c'est une décision qui a été prise à deux, bien que ta maman et moi soyons divorcés. Ça a été un moment très dur pour nous deux. Je ne sais pas si ton hospitalisation a servi à beaucoup de choses. En tout cas, je pense qu'elle t'a permis de comprendre que ta maman et moi, serons toujours là pour toi. Je t'aime.
– Félix Bollaert : C'est un message fort, que t'ont envoyé tes parents. Peu importe leur séparation, quand il s'agissait de prendre une décision aussi lourde, ils faisaient bloc. Ça a servi. Ta soeur s'écroule.
– Marine: Un peu.
– Félix Bollaert : Vous en aviez gros sur le coeur.
– Marine: Oui. On en a bien bavé.
– Félix Bollaert : Ça fait du bien de parler? Ça remue des choses, mais ça fait du bien.
– Marine: Oui. Ça fait du bien de remettre des mots sur certaines choses qu'on a essayé d'occulter.
– Félix Bollaert : Qu'est-ce que vous ressentez?
capture