logo Le moteur de recherche de la télé

Une étudiante sous emprise


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 13h55 sur TF1

capture
– C'est un rendez-vous ?
– Euh... Ouais.
– T'en as mis, du temps. T'as failli m'écraser. Un hamburger, c'est le minimum.
– Ça veut dire "oui".
– Voilà. Ça te permet de trouver des films en streaming.
– Tu l'as créée ? T'as fait le codage ?
– Ouais. Ça colle pas avec l'image du footballeur.
– Non, c'est sûr, mais je trouve ça cool.
– Merci. C'est pas que j'aime pas le football, mais... c'est surtout pour mon père.
– Il a joué pendant ses études. Il voudrait que je fasse comme lui. Je prends pas ça au sérieux. Et toi ? T'es proche de ton père ? Il est mort il y a un an et demi.
capture
– Je suis désolé pour toi.
– Accident de voiture. La veille, il était là, et d'un seul coup, il était plus là.
– Ça a dû être horrible.
– C'était mon plus grand fan. Il est venu à tous mes spectacles de danse. Où que je sois, je savais qu'il était là, quelque part, et qu'il me regardait.
– Mais tu sais... Il continue de le faire.
– Ça a été difficile. J'ai eu une réaction... excessive. J'ai arrêté d'aller à la danse, et je faisais n'importe quoi. Je séchais les cours, je prenais des amphétamines, je sortais en cachette... Pour pas que ça empire, ma mère m'a envoyée dans un camp pour ados perturbés. L'endroit était atroce. C'était pour les délinquants. J'ai détesté. Elle a trouvé un boulot ici, et elle s'est dit que le changement m'aiderait. Désolée, je devrais pas te balancer tout ça d'un coup.
– Non, c'est bon. Ça fait partie de ta vie. Ça m'intéresse.
– Ma mère est contente que je sois une cheerleader.
– Mais toi, alors ? Tu aimes bien ?
– Ouais. Faut dire que... Après cette période difficile, j'ai de nouveau une vie. Et peut-être la possibilité d'avoir une bourse.
– En étant dans l'équipe de Katrina ?
– Eh oui... C'est vrai qu'elle est un peu nerveuse.
– C'est ça, oui. Tu sais... Elle a voulu sortir avec moi.
– Katrina Smith voulait sortir avec toi ?
– C'est si dur à croire ?
– Non. C'est juste que... Ça m'étonne, c'est tout.
– Et voilà.
– Génial. Merci, Charlie.
– De fien.
– Punahel Ils sont énormes !
capture