logo Le moteur de recherche de la télé

Journal 13h00


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 13h00 sur France 2

capture
–  M.-S.Lacarrau: Merci. Le procès du père Preynat, reporté hier en raison de la grève des avocats, s'est ouvert ce matin à Lyon. C'est la plus grave affaire de pédophilie qui touche l'Eglise catholique en France. Il y a près de 80 victimes présumées, dont 10 pour lesquelles les faits ne sont pas prescrits.
– Parmi les nombreuses victimes présumées, seules 10 sont partie civile, dont Pierre-Emmanuel Germain-Thille, impatient de se confronter enfin à B.Preynat, ex-prêtre qu'il accuse de l'avoir agressé sexuellement à plusieurs reprises. Il avait entre 8 et 10 ans. Pierre-Emmanuel était scout près de Lyon.
– On plante les tentes, on fait des constructions en bois...
– Il y a quelques jours, il a accepté de revenir sur ces années douloureuses de domination.
capture
– On vous met enfant de choeur. Vous êtes valorisé en tant qu'enfant. C'est ce que vous recherchez. En plus, je ne vivais qu'avec ma mère.
– L'ex-curé est un personnage charismatique, très apprécié des fidèles. Il use de son autorité pour isoler les enfants et leur imposer attouchements, caresses et baisers.
– On vous dit que vous êtes On se dit que les gens l'aiment tellement... S'il vous aime beaucoup, c'est que vous êtes important. Vu qu'il fait ça à tous les enfants, chaque enfant se croit le plus important. Comme il faut garder le secret, on ne le dit pas à l'autre.
– Vous aviez un sentiment de culpabilité? Vous êtes des fois confessé
– Impossible d'en parler à des adultes. Aujourd'hui, Pierre-Emmanuel se dit encore brisé.
– Quand vous avez eu des pensées de vouloir le tuer parce que vous faisiez des cauchemars à 16 ou 18 ans... Vous n'arrivez pas à dormir. Vous avez des sueurs froides car vous revivez les actes. Il y a encore de la colère, bien que ce soit plus apaisé maintenant. Une fois qu'il sera jugé, je pourrai être apaisé.
– Au cours des investigations, l'ancien religieux a reconnu la plupart des faits reprochés, mais pour son avocat, il ne faut pas oublier qu'il y a 30 ans, l'Eglise et les parents savaient.
– Ce procès est avant tout le procès d'un silence, qui a été un choix fait par beaucoup pour traiter ce qui était un problème, qui en soi est constitutif d'une infraction.
capture