logo Le moteur de recherche de la télé

Météo à la carte


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 12h55 sur France 3

capture
– A l'opéra, certaines superstitions persistent.
– On n'utilise pas le fameux mot en 5 lettres commençant par C et se finissant par E. On parle de fil. C'étaient les anciens marins qui travaillaient dans le théâtre. On retrouve les superstitions marines.
– Direction l'atelier de couture.
– Le vert, ça ne porte plus malheur. C'est juste une vieille tradition.
– Cette étonnante peur du vert date du XVIIe siècle.
– On dit que Molière est mort un soir de spectacle où il portait un habit vert. Il n'y a que la Comédie-Française qui ne fabrique aucun costume vert.
capture
– A l'atelier de couture, on éloigne tous les costumes des fenêtres car la lumière altère les couleurs.
– On produit nos costumes pour qu'ils durent le plus longtemps possible.
– Autre impératif pour les costumiers, le confort des artistes. Pour les productions d'été, ils évitent au maximum les matières trop chaudes. Parfois, ça demande de la créativité.
– On va faire des perruques en mousse. Elles doivent représenter des perruques mais en n'étant pas du cheveu. Pour nous, c'est une première.
– Chaque fois, il faut travailler avec d'autres matières et avoir un geste différent.
– C'est la fantaisie, l'illusion. C'est magique.
– Il n'y a pas de routine.
– Dans la même journée, on passe d'un siècle à l'autre. C'est une gymnastique de l'esprit. C'est très enrichissant.
– Marine Vignes : C'est à vous de jouer. Envoyez-nous une vidéo ou une photo de votre ciel. Un 1er exemple à Cagnes-sur-Mer.
– Laurent Romejko : Il y a plutôt du bleu dans le ciel. De l'humidité devrait envahir le ciel dans l'après-midi. Nous partons maintenant visiter le dernier moulin à papier en activité du Vaucluse. Le papier est fabriqué à partir de tissus. Le rythme de production dépend du débit de la Sorgue et donc des intempéries.
– J'ai grandi dans la région. Je venais ici petit. Ce village n'existait pas. Il a été constitué par les ouvriers qui bossaient dans les ateliers de fabrication. C'est l'histoire du village.
– Gérard est le dernier papetier du village. Nous sommes à Fontaine-de-Vaucluse, à 45 minutes à l'est d'Avignon.
capture