logo Le moteur de recherche de la télé

La robe de ma vie


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 10h35 sur M6

capture
– Ah oui. Je rentre dans la cabine, j'ai du mal à respirer, je suis pas bien. Je sens que je tremble, j'ai les mains qui sont très moites. Je me dis : "Mais où je suis partie ? "Qu'est-ce que je fais là ?"
– On commence par une première, de toute façon, on voit. J'avais besoin de vous voir dans une robe, voir ce que ça donne. C'est vrai que je voyais pas vraiment votre silhouette à travers la chemise...
– C'est ça, c'est mes vieux démons. J'ai tendance encore à porter des choses larges.
– Vous avez perdu...
– J'ai perdu 57 kg en deux ans.
– Wouah ! Ça fait combien de tailles de perdues ?
– Euh... Je faisais un 56, et maintenant, je fais un 42.
capture
– Ah oui, en effet. Vous êtes stressée ?
– Un peu, ouais, ouais.
– Pourquoi vous êtes stressée ? Je voudrais que vous soyez détendue !
– Parce que j'ai peur d'avoir ce petit démon qui... qui vienne dans ma tête, qui me dise : "Non, en fait, t'as pas changé."
– J'ai souvent des mariées qui ont maigri et qui ont du mal à se regarder ou à s'assumer avec ce nouveau corps. C'est un vrai problème pour moi : tant qu'elle aura pas chassé ses démons, on n'arrivera pas à lui trouver de robe. Aujourd'hui, on va remédier à ça.
– Ouais, c'est ça, c'est pour ça !
– On va vous trouver ce qu'il vous faut. fermez vos yeux... Vous allez fermer les yeux aussi, s'ilvous plaît. (musique enlevée) Allez-y, regardez.
– Oh, punaise ! Ah ouais ! Je me dis que je suis grosse, horrible.
– Oh, wouah...
– T'es trop belle !
– Oh, wouah !
– Non mais... (musique de tension) Ben... Ça fait grosse patate, la grosse patate, qu'est-ce que tu veux faire ?
– Quand j'entends Elodie parler de ses complexes, je me dis qu'elle est dans son ancien corps, et pas le nouveau. Le premier essayage ne lui convient pas, elle va complètement se refermer et on trouvera pas du tout la robe de mariée, ça sera très compliqué.
– Cette robe est magnifique, mais les démons dans ma tête veulent pas partir. Non, les bras, en fait, ils sontjuste... moches.
capture