logo Le moteur de recherche de la télé

La robe de ma vie


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 10h35 sur M6

– Alors, cette robe, elle est au prix... (musique à suspense)
– Bon, ça va.
– Parfait.
– Merci beaucoup.
– On a réussi avec Nathalie à réconcilier Christine avec elle-même et "a star is born", quoi. On est en admiration devant Christine. C'est le conte de fée. C'est magique.
– Depuis les essayages, Christine accepte beaucoup plus sa féminité. Elle a même ressorti ses jupes et ses talons de la cave. Ah oui, ma chérie, ça suffit: les joggings, c'est juste pour travailler ! La deuxième cliente de Paul et Nathalie s'appelle Elodie. Elle est venue accompagnée de sa mère et sa meilleure amie. (musique enjouée)
– Je m'appelle Elodie, j'ai 29 ans, je suis animatrice pour enfants. Je me marie à peu près dans sept mois avec Gilles. Je suis avec ma maman, Annie, et ma meilleure amie, Charlène, qui est aussi mon témoin.
– Quel style recherchez-vous ?
– Alors, ily a une partie que je veux plus mettre en valeur, et une autre que je veux camoufler, qu'on oublie cette poitrine assez forte. Avant, je faisais 136 kg etj'étais devenue une patate... C'est Charlène qui m'a dit: "Fais quelque chose !" Il y a deux ans, je me suis fait opérer d'une sleeve, qui m'a fait perdre 57 kg. Sans Charlène, je sais pas si je serais encore là. Je ne me vois plus forte comme j'étais, mais mes vieux démons reviennent. C'est une petite voix qui dit : "Tu rentreras pas là-dedans, "ça fermera pas, les gens vont se moquer de toi." J'ai le sentiment de ne pas avoir maigri, j'arrive pas à me dire que je suis plus comme ça. C'est ça, le petit démon.
– En refaisant sa garde-robe, elle avait encore tendance à aller dans les rayons de femmes fortes, elle avait du mal à se rendre compte qu'elle était passée à autre chose. C'est vrai que c'est rapide, et la tête ne suit pas le corps.
– Elle est comme ça. Elodie se rend pas compte de la perte de poids qu'elle a eue, et de la jeune femme qu'elle est devenue. Dans sa tête, c'est pas clair.
– Je compte sur ces essayages pour accepter le corps que j'ai, pour trouver le déclic qui fait que je me trouve belle dans une robe. Ça va peut-être me faire enlever ces démons pour faire la paix avec moi, me dire que je suis belle.