logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui, des nouvelles de nos invités


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 10h30 sur France 2

capture
– C'est fini, les mariages où tu dois être quatre quarts
– Félix Bollaert : Donc elles peuvent. Elles sont totalement libres de tomber amoureuses de qui elles veulent? Absolument.
– C.de Bourbon: Je voudrais qu'elles trouvent quelqu'un de beau, de travailleur, qui les guide.
C'est important pour moi. J'ai grandi avec l'idée qu'un homme doit être un leader. C'est lui qui doit t'aider et te guider. C'est vrai, même si je suis pour l'égalité entre hommes et femmes. Je considère quand même qu'un homme doit être un appui pour une femme.
capture
– Félix Bollaert : Vous auriez un droit de veto?
– C.de Bourbon: C'est fini, tout ça.
– Félix Bollaert : Mais comme n'importe quelle maman, vous auriez le droit de désapprouver une relation.
– C.de Bourbon: Bien sûr, mais j'espère que ça ne sera pas le cas. Peu importe son milieu d'origine. 20 ans après, on est un couple qui s'adore. On a beaucoup grandi ensemble. On a échangé des idées. On a fondé une famille. Les temps ont changé. On le voit avec la princesse Meghan. Elle a beaucoup ajouté à la monarchie anglaise. On a besoin de ça aussi, de se rapprocher de tout le monde, de cette fraîcheur, de cette envie de nouveauté. C'est important que quelqu'un du monde du travail puisse être intégré dans la monarchie.
– Félix Bollaert : Dans quelle oeuvre caritative vous êtes engagée?
– C.de Bourbon: Dans plusieurs. Je ne veux pas faire de la publicité, mais je suis très engagée. The United Nations, qui fait Women for Peace, ce qui est très important. La violence contre les femmes doit finir. La violence n'est pas très loin. Elle est partout autour de nous.
capture