logo Le moteur de recherche de la télé

Ça commence aujourd'hui, des nouvelles de nos invités


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 10h30 sur France 2

capture
– Félix Bollaert : Il a fallu apprendre le protocole. C'est compliqué?
– C.de Bourbon: Je n'ai jamais fait une grande montagne de l'étiquette. Si on a un peu de simplicité, si on est simple et naturel, je pense que c'est un passe-partout.
– C.-H.de Lobkowicz: Elle a été exceptionnelle. Rentrer dans les familles royales, ce n'est pas toujours facile. Elle a compris une chose. Il y a une règle: rester soi. Tu as toujours été toi-même. Il y a des codes. Ça s'apprend.
capture
– Félix Bollaert : Vous vous souvenez de quand vous avez rencontré Camilla et qu'elle n'était pas encore princesse?
– C.-H.de Lobkowicz: Je me souviens très bien, dans un hôtel. C'est Charles qui me l'a présentée. J'ai tout de suite reconnu en elle une fille naturelle, spontanée, intelligente. Souvent, on pense que l'aristocratie ne travaille pas. C'est une des rares personnes à qui je peux envoyer un texto et qui répond tout de suite. Elle est extrêmement active. Elle a éduqué ses enfants, que vous allez voir tout à l'heure, comme de vraies princesses.
– Félix Bollaert : Vos 2 filles portent de très jolis prénoms. Elles s'appellent?
– C.de Bourbon: Maria Carolina l'aînée et Maria Chiara la cadette.
– Félix Bollaert : On va d'abord regarder cette petite vidéo. Elles sont très étonnantes pour leur âge. Elles sont rayonnantes.
– Maria Carolina: Bonsoir. Je suis une jeune fille gâtée, mais gâtée par la vie. Premièrement, c'est parce que mes parents s'adorent et qu'ils vont fêter leurs 20 ans de mariage dans 2 jours. Aussi, j'ai reçu une éducation et je parle 6 langues couramment.
Je trouve que c'est un cadeau magnifique que mes parents m'ont fait. C'est un passeport pour la vie. Ma soeur et moi sommes scolarisées à la maison. Au contraire de ce que beaucoup de personnes peuvent penser, nous avons plein d'amis. Nous faisons beaucoup d'activités extrascolaires et beaucoup de sport. Ça nous permet de rencontrer beaucoup de jeunes de notre âge. Parfois, ce n'est pas facile de s'appeler Bourbon. Nos amis ne comprennent pas vraiment la responsabilité que nous avons. Malheureusement, nous avons des devoirs et nous devons les respecter.
capture