logo Le moteur de recherche de la télé

Episode 361

Un si grand soleil


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 9h55 sur France 2

capture
– De guenon. Il m'a dit de retourner dans mon arbre. Il... m'a juste dit ça, et après, il m'a frappée.
– On va les retrouver. Je vais vous montrer des photos. J'arrive.
– Ils les auront.
– Je suis épuisé, là. J'ai marché quoi, 5 mn ?
– Non, presque 10. C'est mieux qu'hier. Je vais aller chercher votre médicament antirejet.
– Pourquoi on n'aime plus ?
– Pardon ?
– Comment peut-on ne plus aimer quelqu'un du jour au lendemain ?
– Je sais pas, mais ça arrive.
– Je suis bien placé pour le savoir. Mais comment c'est possible ?
– Ça se contrôle pas.
– C'est des conneries. C'est pour la vie.
– On le croit tous. Avec le temps, on tourne la page.
– Pas moi, je ne pourrai jamais tourner la page.
– Calmez-vous.
– Je ne supporte pas que la femme que j'aime s'éloigne de moi.
– Ne vous énervez pas, vous êtes encore trop fragile. Je vais chercher votre médicament. Cava?
– Attention.
– Excuse-moi, je t'ai fait mal ?
– Ça va, j'ai presque rien.
capture
– On sait qui c'est? Mais crois-moi, je vais les retrouver.
– Arrête. Ça sert à rien.
– Tu as entendu ce qu'ils lui ont dit et lui ont fait ?
– Calme-toi, le lieutenant va s'en occuper.
– Il n'a pas trouvé leur photo dans son putain de fichier !
– Fais-lui confiance.
– Elle a raison. Je le connais, Alex, il va nous aider.
– Ouais. En tout cas, c'est moi qui t'amène au lycée. Et je viendrai te chercher.
– Ça va aller, merci.
– Je te laisse plus seule.
– Si je me mets à avoir peur, c'est eux qui auront gagné.
– La livraison de la cocaïne aura lieu ce soir au camping de l'Escalet.
– Et Launoy sera là ?
– Absolument, ils seront tous là, Launoy et tous les dealers.
– Vous êtes sûr ?
– Absolument. Mon indic sera là.
– C'est risqué pour lui.
– Il pourra s'échapper. On en est où de ma demande de renfort?
– Elle a été refusée. Vous devrez faire sans.
– Je n'ai pas assez d'hommes.
– La BRI aussi a des problèmes d'effectifs.
– D'accord, je mettrai tout le monde sur le coup, alors.
– Y compris ceux qui surveillent Nathalie Jimenez ?
– Je n'ai pas le choix.
– Ce ne sera pas long. Vous l'arrêterez après l'opération.
– Vous partez bien en Suisse demain ?
– Oui, votre mari a signé.
– Merci, Johanna. Vous avez réfléchi à ma proposition de toucher une part des bénéfices ? Cette affaire va générer beaucoup d'argent.
– C'est d'accord, j'accepte.
– Je suis ravie qu'on soit partenaires.
– Je sais que vous me lâcherez pas, alors autant m'enrichir moi aussi.
– Le contexte est particulier.
– On peut dire ça comme ça.
– J'espère qu'un jour... on pourra redevenir amies.
– N'exagérez pas.
– Patron, j'ai récupéré les images de la caméra de la rue de Trévise.
– Et alors ? on n'arrive pas à distinguer les types.
– Ça pue l'extrême-droite.
– Ça ne fait aucun doute.
– Charmant.
capture