logo Le moteur de recherche de la télé

Cap Sud-Ouest


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 9h45 sur France 3

capture
– C'est pendant la guerre de Cent Ans qu'on a entouré tout le village de fortifications.
– Je suis assez surpris par les matériaux utilisés. Il y a un mélange de bois, c'est le Moyen Age. Il y a de la pierre mais aussi cette brique rouge que j'imagine plus du côté de Toulouse.
– Les soubassements des maisons sont essentiellement en pierre. On a ensuite utilisé les pans de bois comme nous avons ici, c'est l'une des plus vieilles maisons. Il n'y en a pas beaucoup car beaucoup ont brûlé. On a reconstruit avec ce mélange de pierre et de brique.
– C'est beau.
– C'est magnifique.
capture
– Penne-d'Agenais est aujourd'hui un village attachant mais il aurait pu en être tout autrement car il y a 40 ans, Penne, victime de l'exode rural, était en péril. Un petit groupe de passionnés lança une opération de sauvetage. Le village fut d'ailleurs le 1er à expérimenter l'enfouissement des câbles électriques.
– C'était comment à l'époque? Aujourd'hui on se dit que c'est beau mais on n'imagine peut-être pas l'état dans lequel c'était.
– Le coeur du village était abandonné. C'étaient des ruines, des ronces et beaucoup de gens préféraient construire neuf à l'extérieur que de venir s'installer dans des petites maisons insalubres.
– Retrouver les maisons d'antan... Sur les bâtiments municipaux comme la mairie, c'est facile mais comment ça se passait pour les particuliers? On les a aidés?
– La municipalité a bien sûr voulu que n'importe qui ne fasse pas n'importe quoi au coeur du village pour garder l'authenticité médiévale. On peut parler des HLM qui ont été construits. Mais les particulier ont aussi été aidés pour rénover les façades...
– Tu me parles des HLM mais je n'en ai pas vu. Ils sont où?
– Tu ne les vois pas car ils ont été construits avec de vieux matériaux: pierre, brique, vieilles tuiles.
– Ca, c'est un HLM?
– Ah oui! Je n'en ai jamais vu de comme ça.
– Ça surprend ceux qui ont l'habitude des tours de 20 étages. Ici, on a quelque chose de chaleureux.
capture