logo Le moteur de recherche de la télé

Amour, gloire et beauté


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 9h30 sur France 2

– Tu as Thorne, tu as ta famille, et BiIl n'a que ce qu'il mérite. Comment va WiIl ?
– Bien. Il est épanoui. Il a même demandé à voir Bill, aujourd'hui, et j'ai adoré les voir ensemble. Ça m'a rappelé le bon vieux temps. Je ne veux pas que WiIl perde la relation qu'il a avec son père.
– Mais ça risque d'arriver. Dès qu'il verra un gratte-ciel ou une jeune femme enceinte...
– Ridge, ça suffit.
– Tu sais comment il est.
– Oui, je sais.
– On a eu beaucoup de chance. Le juge a pris la bonne décision. Le téléphone sonne.
– Salut. Ne m'appelle pas, cette histoire va nous retomber dessus. *Ta femme est venue me voir.
– Je sais. Pourquoi tu as répondu à ses questions ?
– J'ai essayé de tout nier, mais elle a vu le message que tu m'as envoyé. *Elle avait mon numéro et elle m'a appelé. Pourquoi tu n'as pas tout effacé ? *-Je ne pensais pas...
– Exact, tu ne pensais pas !
– J'ai assuré à ma femme que tu avais pris ta décision en te basant sur les faits.
– Je lui ai dit la même chose.
– J'arriverai à le lui faire croire.
– Il faut éviter que ça s'ébruite. Je pourrais tout perdre, ma carrière, ma réputation, ma liberté.
– Ça n'arrivera pas. Ma femme n'en parlera pas. Ça doit rester entre nous trois. Elle n'en parlera à personne. Et surtout pas à Spencer.
– J'avais décalé des rendez-vous, tu vas devoir les reprogrammer ou vendre l'entreprise.
– Fais au mieux. C'est pour ça que je te paie.
– Tu recommences avec ça ?
– Avec quoi ?
– Regarde-toi. T'es à nouveau distrait.
– Je suis simplement reconnaissant. J'ai énormément perdu, mais je n'ai pas tout perdu.
– Tu parles de Brooke ?
– Où avais-je la tête, à l'époque ? après tous ces hauts et ces bas, elle est encore de mon côté. J'aurais dû me battre davantage pour la garder.
– Quand le juge a tranché en faveur de Katie, BiIl était dévasté.
– Ça n'a pas dû être facile de voir un homme aussi fier et puissant être effondré.
– Ça m'a rendue triste.
– Contrairement à mon père, qui adorerait le voir s'écrouler. Ça peut expliquer la tension qu'il y a entre vous. J'espère que ce n'est pas trop sérieux.
– Tous les couples ont des désaccords.
– Ce n'est pas un désaccord concernant le menu du dîner.
– Je soutiens Will.
– Cela va de soi ! Tu es la seule de la famille à être sortie du rang. Tu étais contre Katie quand elle a décidé d'attaquer BiIl pour la garde.
– Je continue de dire que c'est une erreur.
– BiIl doit apprécier que tu le soutiennes. A-t-il exprimé sa gratitude ?
– Pourquoi il ferait ça ?
– Parce que c'est BiIl et que vous avez été mariés. C'est pour ça qu'il y a un malaise entre toi et mon père bien que la garde soit décidée ?
– Pourquoi toutes ces questions ?
– Je m'inquiète pour mon père. Il n'y a rien que tu voudrais me dire ? Non, tout va bien.
– Oui.
– Tu en es sûre ? Merci pour ton soutien. Steffy soupire.
– Aurais-tu des regrets ?
– Oui. J'avais la femme parfaite