logo Le moteur de recherche de la télé

La maison des Maternelles


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 9h20 sur France 5

– On leur explique qu'ilva y avoir une analyse du sexe. Au cours de cette analyse, ilvaut mieux demander de fermer les yeux. Non pas qu'ils puissent le voir, parce que ça reste compliqué, mais c'est plus pour qu'il n'y ait pas de sous-entendus ou de doutes et qu'il y ait des questionnements éternels entre eux après. Vous allez pouvoir ouvrir les yeux.
– Moi, je pense que c'est un petit mec.
– Agathe Lecaron : Hélène, est-ce que vous avez vécu différemment les échographies avec votre 2e bébé, sachant que vous ne vouliez pas connaître le sexe lors de votre 2e grossesse? Est-ce que les échographies étaient différentes? Peut-être un peu moins excitantes.
– Hélène: Là, l'excitation, c'est trouver le moyen de ne pas le savoir. On avait une petite organisation. Déjà, mon mari me demandait à chaque fois si j'étais sûre. Après, l'idée était de le dire très vite à l'échographiste. On fermait les yeux ou on regardait ailleurs pendant tout le moment où l'échographiste regarde les parties génitales. Moi, je ne regardais pas, dès le début, quand on me posait la sonde.
– Marie Perarnau : Ça aurait pu tomber pile dessus, je n'aurais jamais...
– Agathe Lecaron : Ily a eu quand même un jour ou ça a été chaud.
– Hélène: Qu'est-ce qui s'est passé? Mon écho des 5 mois a été programmée un peu tôt dans la grossesse. Il y a des choses que l'on n'a pas vues. On a dû la reprogrammer 2 semaines plus tard. Mon mari n'a pas pu venir. J'étais toute seule. A l'écho d'avant, mon bébé était en position transvérsé. Je ne m'attendais pas à ce qu'il soit les fesses en bas. La personne qui m'a fait une échographie m'a mise la sonde sur le bas du ventre. Là, on tombe sous les fesses. Je crois voir quelque chose. Je ne dis rien. On fait toute la vérification Au bout d'un moment, je dis à l'échographiste que je crois que j'ai vu quelque chose. Maintenant, je me dis qu'elle était très bonne comédienne. Elle a dit: "Ah bon? Mais quand?" Elle m'a dit qu'on pouvait confondre avec le cordon.
– Agathe Lecaron : Elle vous a bien embrouillée.
– Bru Muller : J'imagine qu'on peut voir des petites choses qui ressemblent à un zizi et c'est complètement autre chose.