logo Le moteur de recherche de la télé

C'est là !


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 9h10 sur France 3

– C'est un petit peu de pratique.
– Faudrait que j'y passe la journée. Mais allez... Allez-y, moi je reste ici. J'ai encore du travail. La citadelle de Besançon abrite aujourd'hui 3 musées, dont le muséum et ses collections vivantes. Parmi elles, le tigre de Sibérie. Regardez! Quoiqu'il en soit, là, les murailles de Vauban sont bien utiles. J'avais rendez-vous avec Amélie, une des soigneuses du zoo. Pardon, du muséum. Elle m'avait expliqué que le rôle du muséum, c'est bien sûr de familiariser le public avec les animaux, mais aussi de faire progresser la science et la recherche en matière de reproduction et de préservation des espèces. Je peux quand même manger une banane! Tu n'étais pas très loin. 'OUÎ. ça va? Suis-moi!
– Je te suis avec grand plaisir. Qui allons-nous voir?
– Là, nous sommes dans la cage des singes écureuils de Bolivie. Je vais leur accrocher quelques petits jouets.
– Tu espères les appâter avec ça?
– Oui. C'est surtout pour les occuper dans la journée. Là, c'est un petit jouet avec des vers de farine dedans. Et là, j'en ai un 2e avec de la banane.
– Donc c'est-à-dire que c'est quand même sadique, ce que tu fais. Elles ne vont pas pouvoir venir les manger mais elles vont pouvoir les regarder. Elles peuvent les attraper par ces petits trous. Et là, après, il faut qu'elles réfléchissent un peu.
– C'est éducatif, ton jouet. On va les regarder. Viens-là, n'aie pas peur. Allez, tu viens nous voir?
– Il suffitjuste qu'il y en ait une qui se lance pour que... C'est parti!
– Vas-y, n'aie pas peur. Venez, les filles. Il y en a combien, là?
– Là, elles sont 7.
– Salut, toi.
– Evite de les toucher. Ça donne envie.
– Oui mais...
– Tu ne les touches jamais, toi?
– Jamais. Uniquement lors des captures. Donc elles n'apprécient pas trop. Ça reste des animaux sauvages, du coup, il faut garder une certaine distance. Le but, ce n'est pas de les domestiquer. Mais effectivement, ça donne envie de les caresser.
– Et elles, elles viennent à toi, parfois?
– Elles peuvent, oui.
– Elles viennent regarder. Elles sont très curieuses. Est-ce qu'elles s'acclimatent bien, ici?