logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 8h10 sur France 2

–  D.Thévenot: Alexandra, vous avez été danseuse au ballet de l'opéra de Paris pendant quelques années. Aujourd'hui, vous produisez le spectacle de Julien. Qu'est-ce qui vous plaît? C'est quoi, la spécificité J.Lestel?
– A.Cardinale: Julien est un vecteur d'émotions. Dans chacune de ses créations, qui sont toutes très différentes, on est élevé. Il sait absolument saisir les âmes et toucher en plein coeur.
– D.Thévenot: Par moments, Julien, j'avais l'impression que vos danseurs étaient en lévitation. Ils avaient rarement les pieds par terre et souvent les pieds en l'air. Je trouvais ça magique.
– Julien Lestel : Ce sont des danseurs magnifiques, tous. Ils ont une puissance de saut spectaculaire. Ce qu'on appelle le temps de saut, c'est le moment où on reste en l'air avant de descendre. On travaille beaucoup là-dessus. Tout à coup, on a l'impression qu'ils sont en lévitation. Cette performance physique les met quelque part un peu en transe. C'est à ce moment-là qu'ils se surpassent.
– A.Cardinale: C'est grâce au talent aussi du chorégraphe, de Julien. Le danseur, lorsqu'il est nourri et qu'il reçoit quelque chose qu'il va ressentir, obligatoirement, il y a le résultat en face. Ce qu'il y a de plus beau, c'est que le public reçoit. Là, on sait que c'est une très belle chorégraphie.
– D.Thévenot: La danse est une discipline éminemment sensuelle, mais dans vos chorégraphies, elle l'est énormément. C'est voulu ou c'est naturellement, que vous faites ce type de chorégraphies?
– Julien Lestel : C'est voulu, mais de manière naturelle.
– D.Thévenot: Bonne réponse!
– Julien Lestel : Je vais chercher la sensualité du danseur, qui est vibrante. J'aime la mettre en scène et la faire partager au public.
– D.Thévenot: Merci. Bonne tournée avec ce spectacle, à Paris et dans toute la France.
– Laurent Bignolas : A chaque fois, c'est tout neuf.
– D.Thévenot: Je n'ai pas vu les 21 créations. Celles que j'ai vues, on change d'univers. C'est une perfection. J'ai adoré. Ils ont élu résidence à Massy. Ils sont entre Marseille et Massy. C'est jeudi soir, salle Pleyel.