logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 7h10 sur France 2

– C'est une coopérative de production de bébés coquilles Saint-Jacques. Ces coquilles sont élevées ici, grandissent ici, mais les parents sont des coquilles sauvages. dans le milieu naturel, en rade de Brest. On va les faire pondre. On récupère les oeufs, les spermatozoïdes, on fait la fécondation et on va faire grandir les petites larves jusqu'à Elles vont être libérées en mer dans des cages pour grandir encore un an jusqu'à cette taille, la taille de semis, où les pêcheurs vont les remettre en mer sur leur zone de pêche. Les pêcheurs vont les pêcher au bout de 2 à 3 ans, une fois que ces coquilles auront atteint la taille adulte. Elles auront mis 2 à 3 ans pour passer de cette taille
– L.Chauvaud: Voilà une coquille Saint-Jacques qui vient de passer son 3e Noël. Cet animal a un an ici, à cette marque. La 2e année, il reprend sa croissance. On a une croissance de 4 à 6 cm, assez gigantesque, en rade de Brest, avec un 2e anneau hivernal. Cet animal avait 2 ans, sous mon doigt. Puis la 3e année, il a grandi encore de cette distance. Le bord de cette coquille correspond à son 3e hiver. On a constitué une "saint-jacquothèque", une collection de coquilles Saint-Jacques des années 60 jusqu'à aujourd'hui. Entre 2 marques hivernales, cette coquille Saint-Jacques a le bon goût de marquer le temps à l'échelle du jour. Elle fabrique des toutes petites stries, des petites vagues, des microsillons. Ça veut dire qu'on est capable de calculer la croissance tous les jours d'une coquille Saint-Jacques. On est capable d'étudier la composition de son squelette tous les jours. C'est un animal qui archive des informations sur les propriétés de l'eau de mer: ses contaminations, sa salinité, sa température, la quantité d'algues qu'il y avait dans l'eau, la vitesse de rotation de la Terre, les essais nucléaires à la période du général de Gaulle... Sur les coquilles Saint-Jacques qui vivent au sud de Belle-Ile-en-Mer, on a été capables de dire quand le pétrole de l'Erika était passé au-dessus de ces coquilles.
– L.Beauvillard: Grâce à ces études, les fédérations françaises de pêche ont décidé de fermer la pêche à la coquille Saint-Jacques du mois de mai à octobre afin de respecter la période de reproduction de la coquille.