logo Le moteur de recherche de la télé

Télématin (suite)


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 7h10 sur France 2

– C'est ça, une démocratie moderne. Le Parlement aura son mot à dire au sortir de la conférence sur le financement. Le gouvernement sera chargé d'entériner l'accord et les dispositifs mis en lumière et découverts par la conférence de financement. C'est un fonctionnement normal. C'est bien, la démocratie sociale. Une des raisons pour lesquelles mon groupe était si attaché à cet accord, c'est que nous croyons à la démocratie sociale. Nous ne pouvons pas changer notre pays et le transformer uniquement par des lois et des règlements. Nous devons embarquer les corps sociaux, intermédiaires, qui jouent un rôle fondamental, pour nous faire comprendre ce qu'est la réalité du pays.
– César Roux : Merci. C'est à vous, Laurent.
– Laurent Bignolas : Merci. Ça va chauffer, sur le plateau de "Télématin", avec un sujet à trous: une toute nouvelle génération de cheminées.
– Pour avoir de la chance, prends la chance telle qu'elle vient...
– Laurent Bignolas : Ce n'est pas Mary Poppins mais I.Martinet qui va vous mettre le feu. Il y a des modèles non polluants
– Isabelle Martinet : Tout progresse. L'innovation en la matière est intéressante. Ça devrait plaire à beaucoup de gens. On aime bien l'énergie bois, en France. Le chiffre de progression des poêles à bois et des chaudières à granulés, c'est plus 10 %. La cheminée plaît beaucoup. La cheminée traditionnelle, telle qu'on la connaît, à foyer ouvert, ce n'est pas top en termes de rendement de chauffage. Ça pollue aussi beaucoup. Ça émet beaucoup de CO2. On s'était tournés vers les foyers fermés, qui chauffent bien, mais c'est un peu moins joli. Il faut nettoyer la vitre à chaque utilisation... Parallèlement, et c'est pour ça qu'on a eu envie d'en parler, 2 ingénieurs de Grenoble ont mis au point un nouveau concept de cheminée qui offre les mêmes performances qu'un foyer fermé, c'est-à-dire qui réduit la pollution, et qui offre plus de combustion... C'est validé par l'Ademe. Elle a cofinancé la recherche autour du prototype. On va voir ce que ça donne. On a rencontré un des ingénieurs et assisté à une installation.