logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 4h55 sur France 5

– César Roux : Un représentant de l'Unsa disait qu'il y avait un problème d'écoute entre la base et la tête. L'Unsa a plutôt été favorable au geste fait par le gouvernement. Ce syndicaliste donnait le sentiment de ne pas être raccord avec la tête.
– N.Saint-Cricq: Ily a un délai entre le moment où quelque chose est décidé et le moment où ça se répercute, à l'Unsa. Ce n'est pas comme à l'armée où le chef donne un ordre et où tout le monde arrive. Quand vous entendez le discours de la CFDT-Cheminots et celui de L.Berger, ce n'est pas le même. Ily a un temps de latence. Il n'est pas exclu qu'un certain nombre de personnels soient désespérés. Certains ont perdu beaucoup de jours de salaire. Ils font une sorte de baroud d'honneur. Indépendamment des aspects techniques... Il ne faut pas la ramener. A une époque, quelqu'un disait que quand ily avait une grève, on ne s'en rendait même plus compte... Ily a des gens qui ont accepté de perdre plus d'un mois de salaire. Il faut leur expliquer. Il ne faut pas dire: "En voiture, Simone,
– Bénédicte Mathieu : On a beaucoup parlé du phénomène de "gilet-jaunisation". L'Unsa-Ferroviaire n'est pas vraiment sur la même longueur d'onde que L.Escure. C'est un sujet assez sensible.
– César Roux : Vous avez l'air de dire que le sujet, c'est comment les syndicats réformistes vont gérer les choses? Comment la CGT peut gérer sa sortie? Peut-elle avoir une sortie par le haut?
– G.Dansart: La CGT est depuis longtemps le syndicat majoritaire à la SNCF. Elle a perdu à la RATP sa 1re place, au profit de l'Unsa. La CGT pense être récompensée par une forme de radicalité. Ça a toujours été le cas. Elle a SUD-Rail à sa gauche. Elle surfe aussi sur le mécontentement général dans l'entreprise. Le contexte, la concurrence, le passage en société anonyme de l'entreprise, ça passe mal. Ily a une incompréhension. Le président de la SNCF a dit dans Paris Match, qui n'est pas vraiment le journal lu par les cheminots: "On va sans doute faire des cessions d'actifs suite à cette grève." Ça veut dire vendre des morceaux de l'entreprise.