logo Le moteur de recherche de la télé

C dans l'air


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 4h55 sur France 5

– Pourtant, il l'a dit depuis très longtemps. Cette ligne rouge de l'âge pivot... E.Philippe n'y a pas cru. Il a sans doute pensé qu'il n'y aurait pas d'affrontement, que L.Berger ne basculerait pas dans le camp des opposants fermes. Ily a eu sans doute une sous-estimation de cela. En même temps, si on revient sur cette annonce, c'est une demi-victoire pour L.Berger. La question de l'âge d'équilibre... On ne parle plus d'âge pivot mais d'équilibre.
– César Roux : On a besoin d'une précision. Il faut faire un point là-dessus. Ça va être essentiel dans les jours qui viennent. On avait pensé que l'âge pivot, c'était terminé, mais il reste On en a aussi parlé ily a quelques semaines. C'est 62 ans.
– Bénédicte Mathieu : Tout cela renvoie aux 2 réformes en parallèle. Ily a la réforme paramétrique, financière, qui consiste à retrouver l'équilibre financier au moment de la bascule en 2027, et la réforme systémique. L'âge pivot, c'était lié au retour à l'équilibre. On considérait qu'en mettant cet âge à 64 ans et un système de bonus-malus, cela permettrait de retrouver cet équilibre ou en tout cas de combler les 12 milliards de déficit à l'horizon 2027. Il n'empêche qu'il faut dans le futur système... L'âge d'équilibre, c'est en fait l'âge de taux plein. Ily a un âge légal de départ à la retraite aujourd'hui: 62 ans. Votre âge de taux plein dépend de votre nombre d'annuités. Demain, ily aura toujours un âge légal, 62 ans, mais on ne parle plus d'annuités. On parle d'âge d'équilibre. On garde bien une différence entre cet âge d'équilibre, qui sera forcément supérieur à 62 ans, et l'âge de départ légal,
– César Roux : L.Berger l'a accepté?
– Bénédicte Mathieu : Oui, alors que ce n'était pas acquis au début des négociations.
– César Roux : Qu'en pensez-vous? Que pensez-vous de l'annonce de samedi? Elle est destinée à faire baisser la pression. Voici un sondage. On dit que c'est une bataille de l'opinion. Finalement, ça aura assez peu bougé. Voici les chiffres.
– G.Dansart: Ce n'est pas plutôt "tout le monde a un peu perdu dans cette affaire"? On en est à 40 jours de grève.