logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous la suite


diffusion le mardi 14 janvier 2020 à 0h35 sur France 5

– Aujourd'hui, c'est pire?
– J.-C.Grangé: Ça n'a pas arrêté. La surenchère a monté. Curieusement, j'ai tendance à me calmer. Ily a eu une surenchère sur tous les plans, dans les livres, dans les films, maintenant dans les séries... D'une certaine façon, il faut trouver le moyen de capter le lecteur et lui faire peur d'une autre façon.
– A.-E.Lemoine: Rien ne vous empêche de dormir?
– J.-C.Grangé: Non. J'ai un sommeil plombé.
– A.-E.Lemoine: C'est vrai que vous passez l'essentiel de votre vie en pyjama?
– J.-C.Grangé: Je dis la vérité sur les écrivains. Il se lève, il se met au bureau et, le soir, il va se coucher. Je fais des espèces de quarts comme les marins. Ça incite à rester en jogging.
– A.-E.Lemoine: Vous avez le sentiment de ne pas complètement vivre votre vie? J'écris beaucoup. Quand je n'écris pas, je m'occupe de mes enfants.
– A.-E.Lemoine: On est ravis que vous ne soyez pas en pyjama ce soir. Vous allez partager le dîner prépare par CJezequel-Pittion. Une salade très saine, ce soir.
– C.Jezequel-Pittion: C'est une bombe de vitamines que je vous propose, avec du chou kale, cru, émincé finement, avec de la betterave crue, râpée comme des carottes, du quinoa pour lier tout ça et une bonne vinaigrette.
– A.-E.Lemoine: Merci. "Les Rivières pourpres", c'est une série télé qui cartonne. C'est un collectif qui y a participé. Vous avez écrit un épisode entier ou 2?
– J.-C.Grangé: 2. Un épisode, c'est en fait une soirée composée de 2 épisodes.
– A.-E.Lemoine: Les héros doivent élucider le meurtre d'un curé d'un petit village. On l'a retrouvé crucifié sur une croix, à l'envers.
– On a interrogé la moitié du village, mais tout le monde est terrorisé.
– Il me faut des résultats, vite.
– Tu n'as qu'à leur dire de décoller leur cul de leur chaise et de venir patauger dans le merdier avec nous.
– Je vous préviens, c'est un cas particulier.
– Mike Ruggieri : Les 1ers épisodes ont cartonné. Ils se sont payé le luxe de battre TF1. Pourtant, vous avez un univers très noir, violent. Vous comprenez la fascination que ça peut exercer sur le public?