logo Le moteur de recherche de la télé

Les feux de l'amour


diffusion le lundi 13 janvier 2020 à 11h00 sur TF1

– Ils ont menacé de tuer Scott. Je suis désolée de te demander ça. Peux-tu nous prêter de l'argent ?
– C'est impossible, je suis désolée. Je suis ruinée.
– Tu dis que tu veux écrire tes mémoires ?
– Oui, je veux raconter la véritable histoire. Pas celle racontée par une vengeresse.
– Je me souviens quand tu l'as menacée de la poursuivre. Leanna a écrit sa propre version de l'histoire. "Victor Newman, l'homme et le mythe."
– Misère... Enormément de choses se sont passées depuis. Etj'ai beaucoup à raconter.
– Si tu penses que tu as besoin de le faire, évidemment, je crois que tu dois le faire. Mais pourquoi ?
– Pourquoi pas ? Pour nos enfants, nos petits-enfants.
– Tu peux enregistrer une vidéo pour chacun d'eux. Ça leur ferait un beau souvenir. Je n'aime pas les vidéos. Je voudrais que ce soit écrit. Je veux que ce soit quelque chose de durable.
– Tu ne me dis pas tout ?
– Pourquoi ?
– Je trouve ça étrange. Ça m'inquiète. Tu vas bien ? Je trouve ça morbide comme démarche.
– Je suis en pleine forme et j'ai toute ma tête. Il n'y a rien de mal à vouloir écrire son autobiographie.
– Il va falloir inclure les bons comme les mauvais moments. Tu es prêt à faire ça ?
– Je sais.
– Je peux vous aider ?
– Je cherche toutes sortes de choses. J'imagine qu'il va falloir que je fouille.
– Qu'est-ce que tu es beau comme ça...
– Tu aimes ce que tu vois ?
– C'est vrai, ce qu'on dit. C'est le costume qui fait l'homme.
– Je préfère croire que l'homme fait le costume.
– Ça ne m'étonne pas.
– Ou les 2. J'ai été ravi de trouver ça dans notre chambre. Ce costume est splendide. J'ai toujours adoré tes goûts. Merci beaucoup.
– Je t'en prie.
– C'est une nouvelle tenue ? Tu es resplendissante. Pour quelle occasion ?
– Nous allons dîner dehors pour fêter mon retour à la tête des industries Chancellor.
– T'ai-je déjà dit que je suis extrêmement fier de toi ?
– Tu me l'as dit. Mais tu peux le répéter. Ça ne me gêne pas. Il glousse.
– Il y avait aucune étiquette sur cette boîte. Quel est le prix ? Tout est complet.
– Parfois, le prix est en dessous.
– Tiens. C'est pour toi.
– Tu m'offres un cadeau ?