logo Le moteur de recherche de la télé

Petits secrets en famille


diffusion le lundi 13 janvier 2020 à 9h50 sur TF1

– Ça va, maman, sois sympa. T'as pas le monopole de ce plat.
– Ce boeuf est tout à fait correct. Il manque juste de personnalité, c'est dommage. Pour le dessert, vous vous êtes lancée dans quoi,
– Arrête de l'appeler C'est bon, t'es plus directrice d'école. Tu dis rien ?
– Pourquoi ? Désolé, j'ai pas suivi. J'ai eu une grosse journée, je suis rincé.
– Je m'étais sentie humiliée. Rien n'était assez bien pour Huguette. Elle m'était hostile sans raison. La situation était pesante, il fallait que j'en parle à Paul.
– Au moment de se coucher, Julia se confiait enfin à son mari. 'J'Y arrive plus.
– De quoi tu parles ?
– Quoi que je fasse, ça ne va jamais, avec ta mère.
– Ne prends pas les choses pour toi. Ton dîner était délicieux, je te l'ai dit, et Nico aussi.
– Quand tu es là, elle fait des remarques par en dessous. Quand on est seules, elle est méchante.
– T'exagères. T'es vexée parce qu'elle t'a pas fait de compliment.
– Je me fous de ses compliments, j'en suis plus là. Apparemment, tu vois rien du tout. Elle critique tout ce que je fais. Elle rentre ici comme dans un moulin
– C'est chez elle.
– Mais non, on paie un loyer, Paul. Qui accepte que son proprio garde les clés et débarque sans prévenir ? Je veux déménager.
– Bon, écoute, on en a déjà parlé. On a un bel appart pour pas cher et près de nos boulots. Pourquoi déménager ?
– Elle ne peut pas faire ce qu'elle veut. Tu dois lui parler.
– OK, c'est bon, j'irai lui parler. Mais tu fais des histoires pour pas grand-chose. Je veux me coucher. J'ai une grosse journée, demain.
– Je me sentais triste et seule. Car dans le fond, Paul ne me comprenait pas. Ou plutôt ne voulait pas comprendre. L'attitude de sa mère Il se rendait pas compte de la situation.
– Julia avait passé une nuit difficile, mais la journée lui réservait d'autres surprises. Musique pesante
– "Ton mari n'est pas heureux avec toi et va voir ailleurs. "Pars si tu ne veux pas d'ennuis." J'étais effondrée. Après la soirée et la discussion avec Paul, j'avais déjà perdu confiance en moi. Mais cette lettre m'avait achevée. D'où venait-elle ?