logo Le moteur de recherche de la télé

Comment sortir de l'impasse ?

Vous avez la parole


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 21h10 sur France 2

capture
– On ne dit pas qu'il n'y a pas de difficultés à conduire un bus, mais il faut regarder cela de la même façon à Lille qu'à Paris.
– L. Salamé : Linda, vous gagnez 1.700 euros net par mois, primes incluses. Vous savez combien vous toucherez à votre retraite?
capture
– Je précise, j'ai 13 ans d'ancienneté. Je ne sais pas combien j'aurai. En tout cas, si on garde le même régime, ce sera sur la moyenne de mes 6 derniers mois. Maintenant, pourquoi au bout de 36 jours de grève, je ne sais pas si vous vous rendez compte... Pourquoi le gouvernement pense que votre projet, c'est la seule solution? Pourquoi vous n'en faites pas le retrait pour travailler sur autre chose? Il y a d'autres pays, il y a d'autres systèmes et peut-être d'autres façons de concevoir les choses, régler le problème du système actuel...
– J.-M. Blanquer: La première chose que je souhaite dire, c'est que le système que l'on prévoit est un système beaucoup plus égalitaire que le système actuel. Vous avez dit qu'il semble compliqué, mais c'est le système d'aujourd'hui qui est compliqué.
La preuve d'ailleurs, vous ne pouvez pas savoir aujourd'hui la retraite que vous allez avoir... Il y a 42 régimes, c'est ça qui est compliqué... On va passer à un régime. Le système de points, c'est ce qui permettra dans le futur à quelqu'un de pouvoir calculer sa retraite au fil du temps. C'est déjà cela un progrès. C'est donc un projet d'égalité entre les Français. Si on compare la France à une famille, on est en train de consacrer une partie de notre budget à nos retraites, aujourd'hui c'est 14% du PIB... Ce chiffre de 14% restera le même, c'est le record du monde. Il n'y a pas un pays qui consacre autant de moyens à ses retraites dans le monde. On continuera à garantir ce pourcentage. Donc le but n'est pas de baisser la dépense, le but c'est que ce soit plus égalitaire. Vous représentez par exemple les conducteurs d'Ile-de-France,
– Non, je me représente moi-même.
– J.-M. Blanquer: Pourquoi est-ce que le conducteur dans le Nord a un âge de retraite différent d'un conducteur de Paris?
capture