logo Le moteur de recherche de la télé

Comment sortir de l'impasse ?

Vous avez la parole


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 21h10 sur France 2

– grève et de se plaindre. Mais je commence à entendre un peu partout qu'on commence à se mettre Si jamais cela doit arriver, je ne sais pas comment vous allez pouvoir tenir ça. Au-delà de ça, sur la pénibilité, quatre critères ont été enlevés en 2017 par les ordonnances Macron, dont vous étiez le rapporteur, Monsieur Pietraszewski. J'ai cru entendre en début d'émission que vous disiez qu'il serait possible de négocier certains critères de pénibilité. Les nôtres sont le port de charges lourdes, je cherche mes mots...
– L. Salamé : Ils sont derrière vous.
– Oui, je suis exposé à ces quatre critères de pénibilité tous les
– L. Salamé : Ils étaient prévus par la loi car à l'origine, il y en avait dix qui étaient pris en compte, mais les lois Macron ont enlevé ces quatre-là. Vous, vous êtes à 100% de temps. Donc vous demandez que ces critères soient réintégrés? Comment nos métiers du bâtiment peuvent ne pas être considérés comme pénibles? Je ne comprends pas...
– L. Salamé : On va continuer avec ce que vous faites, avec le cuivre...
– Oui, c'est une anecdote. avec des collègues, nous avons monté un thermomètre sur le toit. Il s'est arrêté de fonctionner à 65 degrés. Doncje me demande si, à 60 ou 64 ans, je serai capable de supporter ces conditions climatiques... Ou même de trimballer de la tuile toute la journée. Ça ne me paraît pas concevable.
– L. Pietraszewski :Je vais essayer de donner quelques éléments car vous n'avez pas été tout à fait exacte, Léa Salamé, tout à l'heure. Il y a trois critères posturaux, notamment les charges lourdes. Ils ont été basculés au titre des maladies professionnelles. Nous avons aujourd'hui la possibilité, lorsqu'un salarié a subi une incapacité à partir de 10%, de partir à la retraite à taux Ces dispositions vont continuer à fonctionner. Aujourd'hui, le compte personnel de prévention permet d'accumuler des Ces trois critères posturaux ont été basculés au niveau des maladies professionnelles.
– T. Sotto : Cela veut dire que Rémy, qui a commencé à travailler à 16 ans, à quel âge peut-il prendre sa retraite?