logo Le moteur de recherche de la télé

Journal


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 20h00 sur TF1

–  B.Garambois: C'est tout simple, le prince Harry ne veut pas que l'histoire se répète. Il ne veut pas que sa femme devienne la victime des journalistes et des tabloïds anglais comme l'avait été sa mère, la princesse Diana. Cette décision a été très mal accueillie ici, au palais de Buckingham. "Shocking", pour la plupart des Britanniques. La reine vient de demander une issue rapide à ce conflit. Voici quelques réactions.
– Ça me rend super triste. Personne ne se doutait que ça pouvait arriver.
– C'est très irrespectueux pour la reine et pour le pays tout entier.
– Il y avait des problèmes relationnels au sein de la famille royale. Ça ne pouvait pas durer. Ils voulaient une nouvelle vie.
– C'est leur choix personnel. A eux de choisir. Si c'est la meilleure solution pour eux, eh bien ça l'est.
– Gilles Bouleau : Je vous invite dans les profondeurs des océans, pour découvrir un projet sous-marin exceptionnel. Il réunit certains des meilleurs plongeurs du monde. La mission est inédite : vivre sous un dôme pour mieux observer et comprendre cet environnement fragile. 3 expéditions ont déjà été organisées.
– Elle semble sortie tout droit d'un livre de Jules Verne: cette capsule ancrée à 20m dans les profondeurs de la Polynésie française.
– C'est un rêve de gosse. On vit sous la mer et on observe les espèces autour de nous.
– Avec leur équipe de 30 personnes, Ghislain Bardout et sa femme Emmanuelle ont créé cet observatoire sous-marin scientifique unique. Jusque-là, aucun homme n'avait vécu ainsi 3 jours et demi sous l'océan.
– C'est comme une ville. Les poissons ont des horaires, des habitudes. Il n'y a qu'en vivant avec eux qu'on peut le voir.
– L'expérience la plus forte de leur 3e expédition autour du monde. Le couple est de retour en France, marqué à jamais par cette immersion sous l'eau.
– Je dis souvent que j'ai plus appris sur les poissons en 3 jours dans la capsule qu'en 15 ans de parcours de plongeuse.
– Quand on plonge, on contrôle notre temps et la profondeur. Là, le temps n'a plus d'importance.
– Comment est-ce possible? Moorea, le jour de l'installation. Ce cylindre d'aluminium d'1,5m de diamètre est accroché au fond à 2 ballasts. De l'air est propulsé à l'intérieur pour vider l'eau de la capsule. Les plongeurs rentrent avec le matériel technique et le minimum vital.
– Vous vivez dans une atmosphère d'hélium et d'oxygène. On avait des ravitaillements pour manger.
– J'avais peur de l'arrivée de la nuit. Ça m'a amené un tel sentiment de plénitude que la peur a complètement disparu.
– Déconnecterjusqu'à leur retour à la surface, 72 heures plus tard.
– Papa revient dans pas longtemps.
– Ces Bretons partagent tout en famille avec leurs enfants de 3 et 7 ans, comme lors de cette plongé