logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 2h10 sur TF1

– Je savais pas quoi faire. Elle avait l'air sincère, mais je voulais pas m'en mêler. J'avais hâte qu'Igor revienne, mais j'appréhendais sa réaction.
– Un peu plus tard, Igor tardant à rentrer, Louise allait présenter Anna à son père, Aristide.
– Aristide, bonjour.
– Enchantée.
– Je te présente Anna, la mère d'Igor.
– Vous avez une fille adorable.
– Vous aussi. Enfin, votre fils est un génie. Ça a toujours été une tête. Je suis moi-même prof de maths à l'université.
– Ah bon ?
– Vous habitez dans le coin ?
– Non, je suis venue voir Igor.
– Vous pouvez rester quelques jours. On a des chambres vides.
– C'est gentil, mais...
– Papa.
– Il y a pas de "mais", j'insiste. Igor doit vous manquer autant que Louise me manque.
– Laisse-moi en parler à Igor.
– Louise a raison. Je serais heureuse d'accepter votre invitation si Igor est d'accord.
– Alors, c'est entendu. Je vous rejoins pour le dîner. Vous nous ferez l'honneur de votre présence ?
– J'étais scotchée. J'avais rarement vu mon père aussi charmé. Anna avait de la séduction à revendre. Elle ne correspondait pas au portrait qu'Igor m'en avait fait. J'espérais que si elle restait quelques jours, ils allaient se réconcilier.
– Quelques minutes plus tard, Louise allait assister aux retrouvailles entre Anna et Igor. Comment celui-ci allait-il réagir ?
– Pourquoi tu es là ?
– Mon fils chéri. Tu m'as tellement manqué.
– "Mon fils chéri" ? C'est une blague ?
– Pourquoi tu réagis comme ça ? Je voulais te revoir.
– Bah, pas moi.
– Attends avant de t'énerver. Elle a peut-être des choses à te dire.
– Tu peux pas comprendre. C'est rien.
– Laisse-moi aller lui parler.
– J'étais sous le choc. J'avais jamais vu Igor réagir aussi violemment. J'avais pas pu m'empêcher d'observer leur discussion. Au début, ça semblait hyper tendu, mais Igor s'était calmé. Il acceptait qu'Anna reste quelques jours. La première soirée s'était bien passée et je reprenais espoir. Ce séjour allait être une réussite.
– Le lendemain, Louise allait avoir une surprise.
– Ça va déjà mieux, avec ta mère.
– C'est avec ton père que ça va fort. Mais avec moi, il est froid.