logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 2h10 sur TF1

– Gérer une grosse fortune s'avère bien compliqué. Bernard Gilot se donne un peu de temps pour décider quels projets financer. Cinq mois plus tard, des travaux sont lancés dans la commune. Et le maire a vu les choses en grand.
– Ils ont bien avancé déjà. Ils ont attaqué le mardi, je crois.
– Toute la toiture de l'église est en rénovation. Un projet très coûteux de 70 O00 euros.
– La tour, ils la refont en ardoise ?
– Elle est en piteux état.
– Faut la refaire aussi.
– Ça va être tout beau.
– On est contents. Ça sera fini avant la fin de notre mandat, c'est ce qu'on souhaitait. Montrer aux gens qu'on a fait des travaux. Il fallait le faire, de toute façon. On voit bien. Ça fuyait de partout. A l'intérieur, ça tombait sur les tableaux. Ça aurait été dommage que ça s'abîme.
– C'est quelque chose qui reste. Les gens vont en profiter.
– Deuxième chantier : un bâtiment neuf pour le comité des fêtes pour la coquette somme
– C'est un bon, le conducteur ? Il va pas casser Le four est pas à nous.
– Cerise sur le gâteau, un projet de salle polyvalente sur ce terrain
– Avec vue sur l'étang, ça va être sympa. Avec des baies vitrées. Et le parking, il sera... comme ça se fait habituellement quand il y a les fêtes.
– Comme ça, ça gêne pas en haut.
– Encore bien d'autres projets vont pouvoir être lancés. Car le legs de Mme Daignas est encore loin d'être épuisé.
– En attendant qu'on puisse faire soit un nom d'une rue du village, soit notre salle polyvalente.
– Grâce à ce don, le village reprend vie. A Mesves-sur- Loire, on n'est pas près d'oublier l'histoire de cet incroyable héritage tombé du ciel.
– A Mme Daignas et aussi à son mari. Ils étaient deux à économiser. Dans les yeux normalement, c'est raté.
– Maintenant, on peut boire ? J'ai essayé de la draguer, mais j'étais tout petit.
– C'est vrai ?
– Elle avait 7 ans de plus que moi.
– A Perpignan, les frères Noetinger vont vivre un tournant de leur histoire.
– Dans un instant, les frères Noetinger vont vendre les centaines de pièces d'aviation de leur père aux enchères, et ils vont avoir quelques surprises.