logo Le moteur de recherche de la télé

Programmes de la nuit


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 2h10 sur TF1

– Un contre-testament pourrait retirer à la commune la totalité
– Bonjou r. Marie Treillard, le notaire. M. le maire.
– C'est là qu'on voit le décalage des centimètres. Là, ça peut être un peu risqué. Bon, je prends le risque. Si je tombe... De là, on peut voir qu'il y a environ 10cm
– En haut, il y a plus.
– Elle a tendance à partir...
– Elle est imbibée d'eau. Il faudrait laisser ouvert Pour que...
– J'avais pas remarqué qu'elle s'écarte à ce niveau. C'est urgent de s'en occuper.
– Il y a eu des problèmes d'entrée d'eau, le toit a pas été suivi. Une tuile, puis deux, puis trois. Et ça fait ça. Une cheminée. Et ça emporte la maison. Le chiotte est pas encore tombé.
– Malgré le chaos, il y a un nid d'hirondelles.
– Il y a la vie.
– Le Mas Palegry la propriété de leur grand-père.
– Oui.
– T'as taillé un peu, là.
– Transmis de génération en génération, ils n'imaginent pas s'en séparer.
– Il produit, celui-là ?
– Normalement, oui. Propos inaudibles
– J'espère revoir assez rapidement le mas bien restauré, resplendissant avec les jardins, avec tout. Qu'il sente la vie.
– On a un paradis. L'idéal serait d'arriver à le conserver ensemble. Il y a quand même un hic. Il y a eu beaucoup de dégradations. Il faudra beaucoup d'argent pour rénover.
– Mirage, tu creuses encore ? T'es un petit maniaque, Mirage.
– Les frères ont décidé de se partager le mas. Mais ils doivent trouver un moyen pour financer les réparations les plus urgentes, estimées à plus
– T'es où, Antoine ? Mes 2 maisons.
– Antoine est là. Après, c'est l'écurie et le hangar.
– L'idée pour nous aider à financer la succession et un début de travaux pour remettre à flot les toitures était de vendre le hangar du musée. Le hangar devrait nous permettre de payer les frais de succession et une partie de la rénovation des toits.
– Je suis d'accord. La priorité de tous les habitats, ce sont les toitures.
– Les avions, tu t'en occupes, Louis ?
– Je vais tenter de trouver une solution. J'ai déjà commencé. Je vais continuer. Marco, tu voulais reprendre le hangar ?
– Oui. C'est des beaux souvenirs. Déjà, d'entretenir la mémoire de papa.