logo Le moteur de recherche de la télé

Comment sortir de l'impasse ?

Vous avez la parole


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 21h05 sur France 2

capture
– Vous, vous êtes à 100% de temps. Donc vous demandez que ces critères soient réintégrés? Comment nos métiers du bâtiment peuvent ne pas être considérés comme pénibles? Je ne comprends pas...
– L. Salamé : On va continuer avec ce que vous faites, avec le cuivre...
capture
– Oui, c'est une anecdote. avec des collègues, nous avons monté un thermomètre sur le toit. Il s'est arrêté de fonctionner à 65 degrés. Doncje me demande si, à 60 ou 64 ans, je serai capable de supporter ces conditions climatiques... Ou même de trimballer de la tuile toute la journée. Ça ne me paraît pas concevable.
– L. Pietraszewski :Je vais essayer de donner quelques éléments car vous n'avez pas été tout à fait exacte, Léa Salamé, tout à l'heure.
Il y a trois critères posturaux, notamment les charges lourdes. Ils ont été basculés au titre des maladies professionnelles. Nous avons aujourd'hui la possibilité, lorsqu'un salarié a subi une incapacité à partir de 10%, de partir à la retraite à taux Ces dispositions vont continuer à fonctionner. Aujourd'hui, le compte personnel de prévention permet d'accumuler des Ces trois critères posturaux ont été basculés au niveau des maladies professionnelles.
– T. Sotto : Cela veut dire que Rémy, qui a commencé à travailler à 16 ans, à quel âge peut-il prendre sa retraite?
– L. Pietraszewski : Il est important de dire ces critères n'ont pas été supprimés. Ils ont été pris en compte ailleurs de façon très importante.
capture