logo Le moteur de recherche de la télé

Comment sortir de l'impasse ?

Vous avez la parole


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 21h05 sur France 2

capture
–  T. Sotto : Bonsoir à tous... Le 5 décembre, c'était la première grosse journée de mobilisation contre la réforme des retraites. Ce soir, au 36e jour de grève et de manifestation, la question que tout le monde se pose: "comment sortir de cette impasseî", et pour tenter d'y arriver, nous avons choisi le dialogue.
– L. Salamé : Il y avait encore du monde cet après-midi dans les rues de Paris, même si moins que le 17 décembre dernier. 452.000 personnes ont manifesté en France, 56.000 à Paris, selon le ministère de l'Intérieur. Ce soir, c'est toute la rédaction de France 2 qui se mobilise et on compte sur vous pour réagir sur les réseaux sociaux.
– T. Sotto : Avec nous ce soir, cinq Français aux convictions et aux profils différents, bonsoir. J'ai d'abord une première question à vous poser: qui a manifesté aujourd'hui?
– L. Salamé : Deux sur cinq. Bonsoir mademoiselle, vous êtes conductrice de bus RATP à Asnières, dans les Hauts-de-Seine. Pourquoi vous avez fait grève aujourd'hui?
capture
– Pour le retrait de la réforme parce qu'elle est injuste.
– T. Sotto : Vous nous raconterez tout à l'heure vos conditions de vie et ce que vous trouvez difficile dans votre quotidien arrondissement de Paris. Vous n'étiez pas en grève aujourd'hui, pourquoi?
– On a coutume de dire que la retraite d'un petit commerçant, c'est la valeur de Mon fonds de commerce cette année a perdu 10%, donc ma retraite a baissé de 10%. Et puis j'ai mon métier, j'ai accueilli quelques clients
– L. Salamé : Madame, bonsoir, vous êtes directrice d'école et vous
– Oui, j'ai manifesté pour défendre le modèle social français.
– T. Sotto : Bonsoir monsieur, vous travaillez dans le bâtiment, couvreur-zingueur à Toulouse.
– Parce que dès lors que des personnes qui font un métier toute leur vie perdent des avantages sociaux, je trouve normal de les soutenir.
– L. Salamé : Vous nous expliquerez pourquoi, ainsi que la pénibilité de votre métier. Madame, bonsoir, vous êtes conseillière en immobilier en région parisienne, vous êtes mère de famille et vous, vous voyez plutôt des avantages à cette réforme, pourquoi?
capture