logo Le moteur de recherche de la télé

Comment sortir de l'impasse ?

Vous avez la parole


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 21h05 sur France 2

capture
– D'abord, on a une ambition pour notre pays, c'est d'avoir un système de retraites qui soit plus redistributif et très performant. Parce que sur le fond, quand un pays comme le nôtre consacre 14% de sa richesse nationale, plus de 320 milliards par an, pour les retraites de ses aînés, c'est un pays où on est profondément redistributif. Alors quels sont les premiers éléments que l'on peut chiffrer? D'abord effectivement cette transformation... Le PIB, la richesse nationale, progresse tous les ans. progresser aussi en même temps. Vous savez que sur les 325 milliards tous les ans que nous titre de la solidarité, des droits familiaux, des droits conjugaux... Nous avons un beau système, mais qu'il faut améliorer, qu'il faut ancrer dans sa réalité sociale. La réalité de la société de 2020-2021, ce n'est pas celle de Aujourd'hui les familles ne vivent pas de la même façon. Heureusement, nous avons beaucoup plus de taux d'activité des femmes, elles ont un autre parcours de vie. Il faut donc avoir cette vision-là.
– P. Martinez: Elles sont moins bien payées que les hommes et c'est le problème aussi... Si vous voulez réduire les inégalités de retraite entre les femmes et les hommes, d'abord il faut les payer comme les hommes. Parce que vous savez que du salaire dépend la pension... Faites-le, il n'y a pas besoin de changer le système de retraites...
capture
– L. Pietraszewski : Le système actuel, comment est-ce qu'il fonctionne?
– P. Martinez : Ça fait 2 ans et demi que vous êtes au pouvoir, faites-le!
– L. Pietraszewski : Nous avons une moyenne aujourd'hui d'écart salarial de 20%. Et nous avons un écart de retraites de 42%! C'est le système actuel!
– L. Escure : Ily a un grand absent dans le débat... On est soit dans une étatisation soit dans une capitalisation. Donc il faut un équilibre, c'est important.
Mais il n'y a pas que les salariés qui payent. Il y a la responsabilité des employeurs. les employeurs publics. Je pense notamment à ceux des collectivités territoriales qui vont se présenter aux municipales et qui parfois ne sont pas toujours de bons employeurs par rapport aux petits salaires de la fonction publique territoriale.
capture