logo Le moteur de recherche de la télé

C à vous


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 19h00 sur France 5

capture
–  On voulait vous montrer une scène. Ça vous fait réagir?
– Nicole Belloubet : Je voudrais simplement...
– Les avocats qui jettent leur toge devant le discours de la ministre de la Justice, on n'avaitjamais vu ça. Qu'est-ce que vous vous êtes dit’!
– Nicole Belloubet : Je venais de les recevoir pour parler des retraites. J'ai trouvé que c'était un peu décalé d'avoir ce geste.
– C'est un geste fort.
capture
– Nicole Belloubet : Je vous ai dit que j'ai trouvé ça décalé, d'une part en raison du lieu où cela se produisait.
– C'est leur maison.
– Comment est-ce que vous ressentez
– Nicole Belloubet : Si j'étais avocat, je garderais ma robe etj'aurais la fierté de venir négocier sur la question qui pose problème avec cette robe et avec les autorités compétentes.
– A.-E.Lemoine: A la une, une promesse.
– Maxime Switek : Obtenir un arrêt-maladie sans passer chez le médecin. C'est ce que vous promet un site Internet. Colère de la Sécurité sociale. Voici le site en question. Nous avons fait le test pour vous cet après-midi. 1re étape: dire ce qui vous amène sur le site, coup de froid ou gastro. Ensuite, vous répondez à 24 questions. Vous remplissez le questionnaire et, ensuite, vous êtes mis en relation avec un médecin via votre écran. On a essayé toute la journée. Impossible d'avoir un médecin en ligne. Mais quand ça marche, vous recevez par mail les documents à envoyer à la Sécu. Ce site existait déjà en Allemagne. Nous avons rencontré le créateur de ce site. Son objectif: délivrer 50 000 arrêts-maladies en France en 2020.
– Maxime Switek : Le souci, c'est ce que la Sécurité sociale a mis le nez dans ce site. Le directeur général de l'Assurance maladie
– On est dans une marchandisation. C'est une dérive liée à l'émergence de ce type de sites à vocation commerciale. Il faut savoir dire stop à cette dérive.
– Vous espérez une fermeture de ce site?
– On n'est pas sur l'interdiction ou la fermeture du site. C'est la manière dont le site fonctionne. Si le site met en rapport des patients et des médecins, c'est une chose. Là, le médecin vient tamponner un arrêt de travail préétabli par le patient.
capture