logo Le moteur de recherche de la télé

C à dire ?!


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 17h30 sur France 5

capture
– Mélanie Taravant : Bonsoir. Dans 1/4 d'heure, "C dans l'air". N'hésitez pas à poser toutes vos questions. Mais tout de suite, "C à dire?!" Depuis hier, c'est la course aux bonnes affaires. C'est ce qu'espèrent tous les commerçants. Les soldes viennent de commencer dans un climat plutôt morose avec les grèves et les mouvements sociaux. Bonsoir, Y.Puget. Vous êtes directeur de la rédaction du magazine LSA. Les soldes n'ont plus de secrets pour vous. Depuis quelques années, on a l'impression qu'ily a des promotions tout le temps. Ça sert encore à quelque chose, les soldes?
– Y.Puget: Oui. C'est encore un rendez-vous commercial. Il n'y a que 2 périodes par an où les commerçants peuvent vendre à perte pour se débarrasser de leurs invendus. C'est le cas depuis 1906.
capture
– Mélanie Taravant : Pourquoi est-ce crucial?
– Y.Puget: Le stock a un coût. Il faut bien s'en débarrasser. Ça prend de la place. Les soldes génèrent aussi du chiffre d'affaires et attirent les clients. C'est un rendez-vous avec la clientèle, les anciens et les nouveaux clients.
– Mélanie Taravant : Les soldes sont d'autant plus attendus cette année parce que le contexte est particulier. On a eu les "gilets jaunes" l'an dernier et on a de nouveau des grèves cette année. Ce n'est pas très bon pour le chiffre d'affaires.
– Y.Puget: On observe que le marché est sur 11 années consécutives de baisse des ventes. Le marché de l'habillement est passé de 31 milliards d'euros à 26 milliards. La tendance n'est pas favorable. Cette année, ily a les grèves et l'incertitude sur le pouvoir d'achat. L'ambiance n'est pas propice à la vente ou à l'achat.
– Mélanie Taravant : Les Français s'intéressent toujours aux soldes? Les chiffres ne sont pas très bien partis.
– Y.Puget: On peut dire tout et son contraire dans ce domaine. Je peux dire que les soldes se sont banalisés, qu'ily a le Black Friday, toutes les périodes de promotion, les sites de ventes privées, que les soldes n'ont Je peux regarder le chiffre d'affaires: 48 % des ventes de textile se font sous promotion aujourd'hui.
capture