logo Le moteur de recherche de la télé

Affaire conclue, tout le monde a quelque chose à vendre


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 16h15 sur France 2

capture
– Juliette Cohen : De petite dimension, avec un petit cadre. Je me trompe?
– Manuel: Non. C'est un tableau qui date de 1850, de Henri-Jacques Espérandieu.
– Juliette Cohen : C'est pas vrai!
– Caroline Margeridon : Il espère en Dieu.
– A.-C.Verwaerde: On lui doit, à Marseille, la construction de Notre-Dame de la Garde.
– Manuel: Comme vous pouvez voir, ce n'est pas un très grand peintre, mais pour tout ce qui est architecture, c'est très bien fait.
– Juliette Cohen : Il maîtrise bien les perspectives et le reste.
– Manuel: Autre chose importante: le cadre devait coûter plus cher Ceci dit, la toile
– A.-C.Verwaerde: C'est joli. Je le trouve très joli, votre petit tableau.
– D.Chatelet: Ce n'est pas une huile sur toile.
– Juliette Cohen : Non, sur bois. Ça représente quoi?
capture
– Manuel: Je pensais, comme le tableau date de 1850 et que la basilique a été construite en 1853, qu'il avait représenté la colline avant qu'il y ait la basilique dessus. Mais selon Harold... Il a dit qu'il ne savait pas.
– Caroline Margeridon : Ce n'est pas laid, ce tableau. Il me plaît bien.
– D.Chatelet: Moi aussi.
– Juliette Cohen : 50 euros.
– A.-C.Verwaerde: 100.
– Caroline Margeridon : 150.
– P.-J.Chalençon: Le cadre m'intéresse, pas le tableau.
– Juliette Cohen : On va travailler ensemble.
– P.-J.Chalençon: 310.
– Juliette Cohen : Non. Je vous en prie...
– P.-J.Chalençon: Je donne 200 pour le cadre.
– Caroline Margeridon : Tu veux que je l'achète 400 euros?
– P.-J.Chalençon: Ça te va? On fait ça?
– Caroline Margeridon : Elle s'en fiche, Anne-Catherine. Dis 430, ça reviendra au même. Et tant mieux pour vous.
– Manuel: 0K. Merci beaucoup.
– Caroline Margeridon : Tu as raison, le cadre est magnifique. Si vous avez d'autres cadres comme ça, n'hésitez pas à venir.
– Manuel: 0K. Je vais essayer d'en trouver. Puis-je vous faire la bise tout de même?
– Caroline Margeridon : Petit canaillou.
– A.-C.Verwaerde: J'aurais préféré que vous me le vendiez.
– Manuel: Tant qu'à faire... Merci beaucoup.
– P.-J.Chalençon: Merci, monsieur.
– A.-C.Verwaerde: Le bonjour à Marseille.
capture