logo Le moteur de recherche de la télé

Ce traumatisme que leur mémoire avait enfoui...

Ça commence aujourd'hui


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– Il est là, endormi le gars chez qui on est. Il lui touche très gentiment les cheveux. Tout va bien, en gros. Sauf que j'arrive et je pète les plombs. Je me fâche et je prends mon enfant. Je dis: "On rentre." Le lendemain, je me dis que quelque chose ne va pas. Je ne peux pas réagir à ce point-là, de manière tellement épidermique, voire quasi hystérique. Ce n'est pas possible. Il y a quelque chose derrière. Ça s'est passé comme ça.
– Félix Bollaert : C'est vous qui allez fouiller?
capture
– Aline: Oui. Je suis assez volontaire, voire parfois un peu kamikaze. Oui, je décide d'aller voir ce qui se trame derrière et d'en avoir le coeur net. On est début janvier. Je prends rendez-vous avec une thérapeute, une amie, qui exerce en PNL, en programmation neurolinguistique. Je vais la voir.
– Félix Bollaert : Comment ça se passe, une consultation de PNL?
– E.Kuil: La PNL, c'est un outil, pas spécifiquement utilisé dans la victimologie, qui permet de reprogrammer, de retravailler sur la communication, notamment au travers du sensoriel, et du langage du corps. On sait que les victimes se déconnectent du langage du corps, pour la survie, et de ses sensations. C'est forcément un outil qui fait resurgir les événements traumatiques. Ce n'est pas forcément utilisé pour ça. Mais là, comme vous connaissiez la technique, c'est cet outil-là qui a permis de se reconnecter aux événements traumatiques de l'époque.
– Aline: Tout à fait. Assez vite, on y est. On part dans le passé, dans les souvenirs. De manière extrêmement frontale. Je suis dans ce jardin. Il y a des groseilliers. Il fait beau. Je vois tout ça. Et je me sens vaciller. On joue. Il y a quelque chose de l'ordre du jeu. Je sens son corps qui me retient. Je sens que je veux partir. Je sens ce contact de son corps avec le mien. Je vois son visage. Je vois qui il est. Je vois son front. L'entrée de ses cheveux... Les images sont très précises.
capture