logo Le moteur de recherche de la télé

Ce traumatisme que leur mémoire avait enfoui...

Ça commence aujourd'hui


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 13h55 sur France 2

capture
– Je suis très nature. Je prends des médicaments, ce qui passe, ce qu'il y a là. Je téléphone aux personnes que je devais rejoindre en réunion pour m'excuser de ne pas arriver. Tentative de suicide. C'est comme ça que ça s'appelle, je pense.
Je n'ai pas envie de partir. Ce n'est pas ça. J'ai juste envie que ces images s'arrêtent dans ma tête. C'est insoutenable. Si on en arrive là, c'est qu'on ne peut pas faire autrement. On n'a pas les moyens 15 secondes avant de faire ce qu'on fait, on ne sait pas qu'on va le faire.
capture
– Félix Bollaert : Vous avez été prise en charge? Quelqu'un a compris cet appel à l'aide, vous a aidée?
– Aline: A ce moment là, non. On m'emmène à l'hôpital rapidement. Les amis, à l'autre bout du fil, me sauvent. Il y en a une qui demande directement le numéro de téléphone de mon compagnon. L'ambulance... Je suis prise en charge. Mais je rentre à la maison le jour même. Je signe une décharge à l'hôpital. Je continue ma petite vie tranquille, sauf qu'à l'intérieur de moi, ce n'est pas du tout tranquille.
4 semaines plus tard environ, commencent les symptômes d'une grippe, un état de fébrilité. Ça dure 6, 7, 8 jours et je vais de plus en plus mal. je me retrouve hospitalisée dans un service de psychiatrie. Quand j'arrive, je suis un légume. Je ne peux plus porter une fourchette à ma bouche. Je ne peux plus rien. Ils ont dû s'occuper de moi. J'étais un végétal. Je ne pouvais rien y faire.
capture