logo Le moteur de recherche de la télé

Le magazine de la santé


diffusion le jeudi 9 janvier 2020 à 13h40 sur France 5

capture
– On tourne pour frotter le maximum de cellules.
– Ce test permet un repérage précoce des lésions précancéreuses dues au papillomavirus, principal responsable du cancer
– Le test HPV permet de repérer les patientes qui doivent être traitées et, après traitement, il permet de vérifier que les virus ont bien disparu. Ce test est utile, très intéressant pour les patientes et les médecins. Son efficacité est démontrée.
capture
– Ce test est plus précis que le frottis pour repérer le papillomavirus. Il permet de détecter l'ADN du virus. Contrairement au frottis qui est pris en charge à 100 %, le test HPV n'est pas remboursé par la Sécurité sociale.
– Certaines femmes peuvent être soignées avec tous les moyens actuels idéaux, mais elles vont payer leur test. D'autre part, il y a toutes les femmes qui attendent un remboursement et qui ne peuvent pas l'avoir. Il y a donc une situation d'inégalité qui doit être traitée urgemment.
– La Société française de pathologie cervico-vaginale dénonce une médecine à 2 vitesses. Le test HPV coûte une trentaine d'euros. La question de son remboursement devrait être discutée cette année. En France, on compte 3000 nouveaux cas de cancer du col de l'utérus et 1000 décès par an.
– M.Carrère d'Encausse: En 8 ans, le conflit syrien a déjà fait et des millions de déplacés. L'une des dernières zones qui échappait encore au régime est sous le feu des combats.
– R.Boxelé: L'offensive s'est encore aggravée fin décembre. Plusieurs associations agissant en Syrie ont été reçues hier par E.Macron.
– M.Carrère d'Encausse: On reçoit le docteur O.Al Moufti pour en parler. Qu'est-ce qui est le plus difficile pour les populations?
capture